Magazine Poésie

Vacances en irlande (1)

Par Elisabeth Leroy

Nous sommes arrivés à CHERBOURG le lundi 12 mai vers 15 h 30. Nous garons la voiture sur un des quais où nous essayons de passer le temps en écoutant la radio et en regardant l'océan. Nous voyons pas mal de ferrys de quelques compagnies maritimes. Il nous reste à attendre patiemment de monter dans le notre. Beaucoup de camions, de bus et de voitures attendent sur les couloirs délimités par des bandes blanches et jaunes sur le sol. Enfin, un homme en gilet jaune fluo demande aux camions d'avancer et de se garer pare-choc contre pare-choc. Puis c'est le tour des autobus et des voitures. Nous montons dans la cale où quelques motards se retrouvent entre amis. Nous fermons la voiture et suivons les escaliers qui conduisent à l'intérieur.

voyage,irlande,culture,journal intime,société,tourisme,écriture,littérature,carnet de voyages,dublin

voyage,irlande,culture,journal intime,société,tourisme,écriture,littérature,carnet de voyages,dublin

voyage,irlande,culture,journal intime,société,tourisme,écriture,littérature,carnet de voyages,dublin

voyage,irlande,culture,journal intime,société,tourisme,écriture,littérature,carnet de voyages,dublin

Notre ferry part vers 18 h 15, nous sentons vibrer ses moteurs sous nos pieds et nous tanguons un peu. Nous faisons une petite visite à l'intérieur avec l'impression d'avoir un peu bu. Mais non, tout va bien. Nous prenons notre repas dans un des restaurants avant de passer la nuit, bercés par le bruit du moteur et par les vagues. C'était la 1ère fois que je passais une nuit entière dans un ferry. La nuit fut bonne, je pense que la pluie a frappé vers 3 heures du matin car la vitre de mon hublot est bien trempée.

Nous arrivons en Irlande le lendemain matin à 12 h 30, heure française, ou 11 h 30, heure locale. Nous quittons le ferry 20 minutes après l'arrêt des moteurs. Nous reprenons la voiture et nous nous dirigeons vers la capitale, DUBLIN, où nous passons la soirée et la nuit.

voyage,irlande,culture,journal intime,société,tourisme,écriture,littérature,carnet de voyages,dublin

Nous sommes arrivés à CHERBOURG le lundi 12 mai vers 15 h 30. Nous garons la voiture sur un des quais où nous essayons de passer le temps en écoutant la radio et en regardant l'océan. Nous voyons pas mal de ferrys de quelques compagnies maritimes. Il nous reste à attendre patiemment de monter dans le notre. Beaucoup de camions, de bus et de voitures attendent sur les couloirs délimités par des bandes blanches et jaunes sur le sol. Enfin, un homme en gilet jaune fluo demande aux camions d'avancer et de se garer pare-choc contre pare-choc. Puis c'est le tour des autobus et des voitures. Nous montons dans la cale où quelques motards se retrouvent entre amis. Nous fermons la voiture et suivons les escaliers qui conduisent à l'intérieur.

voyage,irlande,culture,journal intime,société,tourisme,écriture,littérature,carnet de voyages,dublin

voyage,irlande,culture,journal intime,société,tourisme,écriture,littérature,carnet de voyages,dublin

voyage,irlande,culture,journal intime,société,tourisme,écriture,littérature,carnet de voyages,dublin

voyage,irlande,culture,journal intime,société,tourisme,écriture,littérature,carnet de voyages,dublin

Notre ferry part vers 18 h 15, nous sentons vibrer ses moteurs sous nos pieds et nous tanguons un peu. Nous faisons une petite visite à l'intérieur avec l'impression d'avoir un peu bu. Mais non, tout va bien. Nous prenons notre repas dans un des restaurants avant de passer la nuit, bercés par le bruit du moteur et par les vagues. C'était la 1ère fois que je passais une nuit entière dans un ferry. La nuit fut bonne, je pense que la pluie a frappé vers 3 heures du matin car la vitre de mon hublot est bien trempée.

Nous arrivons en Irlande le lendemain matin à 12 h 30, heure française, ou 11 h 30, heure locale. Nous quittons le ferry 20 minutes après l'arrêt des moteurs. Nous reprenons la voiture et nous nous dirigeons vers la capitale, DUBLIN, où nous passons la soirée et la nuit.

voyage,irlande,culture,journal intime,société,tourisme,écriture,littérature,carnet de voyages,dublin


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elisabeth Leroy 1120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines