Magazine Voyages

Mon top 10 Berlin depuis 1945: N°6: le Mauermuseum ou le musée du mur

Publié le 25 mai 2014 par Romain Delannoy

Il est toujours délicat de participer à la création d'un musée qui parle d'histoire du temps présent, voire presque immédiate. Pourtant, je recommande ce musée non loin du kistchissime Checkpoint Charlie et d'un Mac Donald's car il faut bien rappeler la présence américaine. Le Mauermuseum se veut un musée du mur mais aussi un musée de la guerre froide et j'irai même plus loin un musée du XXe siècle.

SAM_1050

Les évasions en voiture, vite déjouées

Quand on entre dans cet édifice, la première pièce qu'il nous ait été donné de voir est une automobile, une de celle qui a servi à faire passer ceux de l'Est vers Berlin Ouest considérée comme la terre promise. Vous comprendrez vite que toute une série d'évasions vous seront relatées, parfois, elles se sont transformées en de folles épopées. Parmi elles, nous tombons nez à nez avec une montgolfière, surement l'évasion la plus exotique qui a servi de trame à un film hollywoodien. Suit une planche à voile qui servit d'une sorte de sous marin pour rejoindre l'Ouest par la mer. Ou encore des images télévisuelles nous diffusent la hargne de ceux qui ont construit des tunnels pour parvenir de l'autre côté de la frontière de béton. Il faut savoir que ce sont les étudiants de l'Ouest avec ceux de l'Est qui préparaient souvent ces missions périlleuses. Plus simplement, on découvre les faux passeports, notamment suisses. Et puis il y a ceux qui n'ont pas eu de chance à l'instar de Peter Fechter, l'une des plus jeunes si ce n'est la plus jeune des victimes du mur abattu par balles par un soldat soviétique qui fut remercié par une prime tandis que l'étudiant de 18 ans était rapatrié par les soviets quelques minutes après avoir agonisé devant les yeux des Occidentaux. Les lois est allemandes n'étaient pas que des menaces.

Mon top 10 Berlin depuis 1945: N°6: le Mauermuseum ou le musée du mur

Peter Fechter, l'une des plus jeunes victimes du mur

Et puis, au delà du mur de Berlin, on assiste au déroulé des grands événements de la guerre froide et du XXe siècle, de la famine en Ukraine à la guerre de Corée, deux événements tout simplement atroces qui nous sont narrés avec beaucoup d'émotion. Des discours sont diffusés comme celui de Ronald Reegan particulièrement virulent qui demande à Gorbatchev de faire tomber le mur. Il est surement un peu long et je vous conseille de sélectionner les instants que vous préférez ou de le faire en plusieurs fois. C'est un des meilleurs musées de Berlin en tout cas, résolument très riche.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Romain Delannoy 358 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine