Magazine Info Locale

Européennes, forte abstention, le F.N en tête

Publié le 25 mai 2014 par Jplegrand

À force de mépriser le peuple, les politiciens de gauche et de droite ont
joué avec le feu ! Le FN atteint son objectif. La démagogie politicienne va
se poursuivre et la France risque de s'enfoncer d'autant plus que tout ce
qu'elle a de progressiste va être fustigé par les ennemis de la démocratie.
En Europe et dans le monde les pires réactionnaires vont crier victoire en
assimilant la France au FN.
Ce qui est arrivé non seulement était prévisible mais c'est la suite
logique, hélas, de décennies de mépris des Français. Souvenons nous comment
les politiciens ont bafoué la souveraineté populaire en rayant d'un trait de
plume le NON du référendum sur le traité constitutionnel de 2005.

Tant que les citoyens seront méprisés, tant que la démocratie politique sera
bafouée par des partis qui font du marketing et du business et qui prennent
les gens pour des clients et la politique pour un marché juteux, tant que le
PS et l'Internationale socialiste seront une annexe des multinationales
totalement sourde aux exigences populaires de sécurité sociale et d'emploi,
tant qu'un grand projet démocratique, de citoyenneté et d'éducation
populaire ne sera pas mis en œuvre, tant que communautarisme et clientélisme
seront les mamelles de la classe politique comme on l'a vu notamment à Creil
lors des dernières élections municipales, tant que l'on refusera aux petits
et moyens entrepreneurs et aux chercheurs de prendre des initiatives parce
qu'on leur refuse le financement de leurs projets innovants, tant qu'on
méprisera les salariés qui créent la richesse nationale et qu'on les
présente comme incapables de gérer leurs entreprises et d'apporter leurs
idées et leurs initiatives, tant qu'on mettra en place des réformes décidées
en haut sans consulter vraiment les citoyens (ex. rythmes scolaires), tant
que droite et gauche seront coupés des plus pauvres et des plus exploités,
le FN ne pourra que croître démagogiquement sur un terrain politique qui
pourrit quotidiennement.

Seul un grand mouvement démocratique construit par les citoyens avec un
sursaut de l'intelligentsia progressiste pourra trouver une voie qui sortira
la France et l'Europe de l'impasse politique dans laquelle on se trouve.
Tous les partis sans exception sont responsables. Qu'ont ils fait par
exemple aux municipales en méprisant la liste citoyenne que nous avons
présentée (Creil-Avenir) en lui refusant d'avoir une représentation au sein
du conseil municipal alors qu'elle dépasse 6 % ? Ne se sont-ils pas réjoui
au PS et au Front de gauche d'avoir une majorité écrasante d'élus au sein de
ce conseil alors qu'ils ne représentent qu'une minorité de la population ?
Pas un seul responsable politique local n'a eu le courage de dire que cela
est absolument anormal, que cela bafoue la démocratie. Qu'ils ne viennent
pas avec leurs larmes de crocodile pleurer sur le score que vient de faire
le FN. A force de jouer avec la démocratie en méprisant ceux qui ne sont pas
dans leur parti ou de leur mouvance, qu'ils soient de droite ou de gauche,
les politiciens sont responsables de la crise politique en cours.

Par exemple, qu'ont ils fait en méprisant nos propositions de développement
économique, de prise en compte de nos atouts territoriaux, de mise en place
d'une économie circulaire et d'élévation de la qualification des habitants ?
Pas un seul politicien élu en mars n'a eu le courage d'inviter notre
mouvement pour l'écouter et engager le dialogue, leur suffisance et leur
mépris s'étalent localement comme nationalement et alimentent la colère
populaire. En refusant la diversité, en déniant le droit aux citoyens de
penser et d'agir en dehors de leur modèle politicien, le système qu'ils ont
mis en place étouffe la société. Leur système bafoue quotidiennement la
liberté et la démocratie. De ce fait ils sont gravement responsables du
doute que des électeurs émettent sur la démocratie dans notre république.

Le parti des abstentionnistes reste grandement majoritaire : parmi ces
personnes qui n'ont pas voté de très nombreux citoyens espèrent ce sursaut
démocratique et d'autres rejoindront ce projet.

Aux démocrates de toute sensibilité de travailler à cela. Le chemin est
long, âpre, mais il est le seul comme alternative à la techno-barbarie qui
se met progressivement en place en France et en Europe avec la complicité
des puissances d'argent et de partis politiques qui n'ont plus rien à voir
avec les intérêts des citoyens.

Jean-Paul Legrand
Fondateur des "Citoyens en mouvement"

voir ci dessous le manifeste des "Citoyens en mouvement"

Projet de manifeste Citoyens en Mouvement.pdf

Manifeste des citoyens en mouvement


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jplegrand 1010 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine