Magazine Humeur

Après les élections françaises au Parlement croupion de l'UE: imposteurs, partez !

Publié le 25 mai 2014 par Alaindependant

Non, je ne suis pas triste ce soir.
Le peuple de France vient de le dire à nouveau.
Et il l'exprime avec encore plus de force :
Imposteurs, partez ! Vous n'êtes plus qu'une minorité !
Ces imposteurs minoritaires, ce sont les représentants des forces politiques françaises qui gèrent, à tour de rôle ou ensemble, la domination du capitalisme sur notre peuple, notre société, notre pays !
Le peuple français ne veut plus de cette domination !
Il est dans une forte colère.
Il exprime un immense rejet de tout ce système, de ce capitalisme, et de ceux qui le gèrent et le perpétuent.
Ces derniers ne peuvent plus se dire « représentatifs » !
Déjà, 72% des salariés, selon une enquête, considéraient ce capitalisme comme négatif.
Les élections municipales et européennes, chacune à sa façon, viennent de prononcer un verdict de même nature.
La condamnation est sans appel !
Oui, imposteurs partez !
Le peuple français peut se passer de vous !
Par exemple, il a déjà fait, en 1789, un changement de régime et de société alors qu'il n'y avait ni partis, ni élections.
De nouveaux Etats Généraux.
Le peuple français peut prendre dès demain un chemin du même type.
Celui d'une nouvelle démocratie !
Sur les lieux de travail, dans les quartiers, dans les villages, réunissez-vous !
Rédigez de nouveaux Cahiers de Doléances.
Désignez, élisez, des délégués pour porter ces Cahiers à Paris.
La réunion de ces délégués constituerait de nouveaux Etats Généraux.
Lesquels seraient donc habilités pour prendre les décisions donnant vie aux contenus des Cahiers de doléance.
Ensemble, tous ensemble, prenons-nous par la main.
Et allons !

Michel Peyret


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alaindependant 70792 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines