Magazine Radio

Francois guerif fait son cinema

Publié le 26 mai 2014 par Radiocampusparis @campusparis

" readonly="readonly" onclick="javascript: this.select();" onfocus="javascript: this.select();" type="text" id="powerpress_embed_106115-podcast_t" />

François Guérif

Voici quelque temps que j’étais sur le dossier, car il faut bien l’admettre l’idée venait d’une auditrice et néanmoins tante adorée qui occupait ses journées à corriger des livres.  C’est elle qui évoqua son nom, il y a plusieurs mois. Celui de l’éditeur cinéphage qui nous intéresse aujourd’hui. Car parmi les centaines voire milliers de manuscrits qu’elle avait parcourus de son stylo rouge, je me souviens effectivement que certains de ces pavés de feuilles blanches étaient parfois destinés aux éditions Rivages, cette collection dont les livres de poche font partie des plus beaux qui existent à mon sens et qui sont aussi connus pour des auteurs comme James Ellroy, David Goodis, Jim Thompson ou encore Robin Cook. J’ignorais que derrière cette collection se cachait un cinéphile gargantuesque ayant écumé tous les cinéclubs de la capitale dans les années soixante,  l’initiateur de l’une des toutes premières librairies spécialisées dans le roman policier en 1973, « Au Troisième Oeil »  rue de Montholon, mais aussi le fondateur de la revue « Polar » en 1979 et enfin le directeur de plusieurs aventures littéraires comme Red Label, Fleuve Noir ou encore Rivages Noir, qui récompensa enfin tout un long travail d’éditeur passionné avec le succès de « l’american dog », James Ellroy et sa « Lune sanglante » en 1986.

En attendant la fin de la promotion de son « auteur-star » de passage à Paris pour son dernier livre « Extorsion » (Edition Rivages Noir/thriller), je me plongeais dans celui de mon invité (« Du Polar », Editions Payot), quelques centaines de pages d’entretiens passionnants avec Philippe Blanchet et dans lesquelles j’aurais bien voulu glisser un micro pour vous les faire partager. Mais les livres même les plus bavards qui soient restent bel et bien silencieux. Le rendez-vous fut donc pris et c’est ainsi qu’en fin d’après-midi je poussais la porte la plus lourde du Boulevard Saint-Germain, celle des éditions rivages. On me désigna un couloir menant tout droit à un bureau, avec vue sur le cinéma MK2 Hautefeuille, ça ne s’invente pas. Bref, il était là, nous avons coupé nos téléphones et lorsque j’ai appuyé sur la touche « REC », c’était bien François Guérif qui nous faisait son cinéma.

www.facebook.com/PaulFaitSonCinema

www.twitter.com/Paulfaitsoncine

www.soundcloud.com/paulfaitsoncinema

PLAYLIST

Nougaro « Le cinéma » (1962)

Miles Davies « générique » extrait du film « Ascenseur pour l ‘échafaud » de Louis Malle (1958)

Michel Magne extrait du fil « Compartiment tueurs »

Extrait de « Tiré à part » de Bernard Rapp (1996)

Extrait de « Wonderboys » de Curtis Hanson avec Michael Douglas (2000)

Extrait de « Loin de Philadelphie » de Claude Ventura et Philippe Garnier dans « Cinéma cinémas » (01/12/82)

Miles Davis « Au Bar Du Petit Bac » extrait du film « Ascenseur pour l ‘échafaud » de Louis Malle (1958)

Frankie Laine « The Ballad of Black Gold » (Dimitri Tiomkin) extrait du film  « Le souffle sauvage (Blowing Wild) de Hugo Fregonese (1953)

Victor Young , Intro des « Les tuniques écarlates » (North West Mounted Police) de Cecil B. DeMille (1940)

Pascal Comelade « Johnny Guitar » extrait de l’album « Traffic d’abstraction » (1994)

Extrait de « Johnny Guitar » avec Joan Crawford et Sterling Hayden de Nicholas Ray (1954)

Alex North, introduction du film « Les Désaxés »  (The Misfits) de  John Huston (1961)

Extrait du « Port de la drogue » de Samuel Fuller (1953) avec Richard Widmark

Extrait du J.T du 7 juin 1963 « Inauguration de la cinémathèque française » (Journaliste : Mario Beunat)

François Truffaut dans « Mémoire de l’imaginaire »  (Emission « Pour le plaisir » de Marce Allégret, 4 nov 1964)

Gene Kelly « I got rythm » dans « Un américain à Paris » de Vincente Minelli (1951)

Marlon Brando dans « Sur les quais » (1954) et « Un tramway nommé désir » (1951) de Elia Kazan

Joan Crawford dans « Johnny Guitar » de Nicholas Ray (1954)

Victor Young introduction de « Johnny Guitar » extrait de « Johnny Guitar » de Nicholas Ray (1954)

Paul Misraki  introduction du film  « A double tour » de Claude Chabrol (1959)

Extrait du film « Les enfants du paradis » de Marcel Carné (1945) avec Pierre Brasseur et Arletty

Georges Marchal dans « Cinépanorama » de François Chalais (9 mars 1963)

Extrait du film « A double tour » de Claude Chabrol (1959) avec Jean-Paul Belmondo et Jeanne Valérie

Bande annonce du film « Le masque du démon » de Mario Bava (1960)

Extrait du film « l’horrible Docteur Hichcock » (L’orribile segreto del Dr. Hichcock) de Riccardo Freda (1962) avec Barbara Steel et Robert Flemyng

Bande annonce du film « Le grand sommeil » de Howard Hawks (1946) avec Humphrey Bogart

Extrait du JT de France 2 (5 novembre 2006) sur « le Dahlia noir » (journaliste : Marie-Jo Jouan)  avec James Ellroy

Extrait du film « Le Dahia noir » de Brian De Palma (2006)

Death in Vegas « Dirge » extrait de l’album « The Continuo Sessions » (1999)

Extrait du film « La Lune dans le caniveau » de  Jean-Jacques Beineix (1983)

Georges Perec dans « Ciné regards » de Pierre Beuchot (8 avril 1979) « écrire pour des images »

Duke Ellington’s Coronets « Moonlight fiesta »

Jean Patrick Manchette lisant un extrait de « Télé Mélo » de Carter Brown dans Série Noire Manchette écrivain télé

Blake Leyh « The Fall », générique  de fin de la série « The Wire » (2004)

Extrait de David Simon « The Wire » avec D’angelo Barkdale (Lawrence Gilliard Jr)

The Five Blind Boys of Alabama « Way Down in the Hole »

Extrait du fim « La grande évasion » de John Sturges,  scénario : W. R. Burnett & John Sturges (1963)

Elmer Berstein « main title » extrait du film « La grande évasion » de John Sturges (1963)

Extrait du film « LA confidential » de Curtis Hanson (1997) avec Dany De Vito

Johnny Mercer « AC-Cent-Tchu-Ate the Positive »(feat. The Pied Pipers)

Betty Hutton « Hit the Road to Dreamland »

Extrait du film « Série noire » d’Alain Corneau (1979) avec Patrick Dewaere et Jeanne Herviale

Aain Corneau dans « Ciné regards » de Pierre Beuchot (8 avril 1979)

Bernard Hermann

Extrait du film « L’Aventure de madame Muir » de Joseph L. Mankiewcicz (1947) avec Gene Tiernay

Peggy Lee « Johnny Guitar » (Single Version)

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Radiocampusparis 56703 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine