Magazine Santé

CHOLESTÉROL élevé, fertilité en danger

Publié le 26 mai 2014 par Santelog @santelog

Cette étude des US National Institutes of Health démontre le lien entre un taux de cholestérol élevé et, une fertilité réduite et des délais de conception prolongés. Chaque partenaire du couple est concerné par ces conclusions, publiées dans le Journal of Endocrinology and Metabolism. Alors que la prévalence de l’hypercholestérolémie est en augmentation, les auteurs conseillent aux couples qui souhaitent accroître leurs chances de conception de vérifier leur taux de cholestérol.

CHOLESTÉROL élevé, fertilité en danger – JCEM
Les chercheurs des NIH, de l’Université de Buffalo (New York) et de l’Université Emory (Atlanta) ont émis l’hypothèse que le taux de cholestérol sanguin pourrait être lié à la fertilité alors que l’organisme utilise le cholestérol pour fabriquer les hormones sexuelles comme la testostérone et les œstrogènes.

Ils ont suivi 501 couples qui cherchaient à concevoir sans être traités pour infertilité. Les couples participaient à la cohorte Life (Longitudinal Investigation of Fertility and the Environment), portant sur la relation entre la fécondité et l’exposition à certains facteurs environnementaux. Les couples ont été suivis jusqu’à la grossesse ou jusqu’à une année de tentatives de conception. Leurs niveaux de cholestérol sanguins évalués. Enfin, les chercheurs ont utilisé une mesure, FOR pour «  fecundability odds ratio  » pour définir la probabilité d’une grossesse en fonction des concentrations de cholestérol sérique. Enfin, l’équipe a pris en compte des facteurs de confusion comme l’ethnie, l’âge, l’IMC et le niveau d’éducation.

L’analyse constate

·   des niveaux de cholestérol libre plus élevés chez les couples sans conception pendant la durée de l’étude,

·   une corrélation entre ces niveaux et le délai de conception,

·   un délai de conception prolongé pour les couples où les deux partenaires ont un taux de cholestérol élevé,

·   un délai de conception prolongé pour les couples où seule la femme a un taux de cholestérol élevé.

Avant de concevoir, faire faire son bilan lipidique : Non seulement des niveaux élevés de cholestérol augmentent le risque de maladie cardio-vasculaire mais réduisent aussi les chances d’avoir un bébé. Le Pr Enrique Schisterman, directeur du Département Epidémiologie à l’Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health (NICHD), auteur principal de l’étude suggère donc que couples qui souhaitent augmenter leurs chances d’avoir un enfant devraient d’abord s’assurer que leurs niveaux de cholestérol sont dans la norme.

Source: JCEM May 20, 2014 DOI: http://dx.doi.org/10.1210/jc.2013-3936 Lipid Concentrations and Couple Fecundity: The LIFE Study


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine