Magazine Bourse

Pourquoi acheter So Local ?

Publié le 26 mai 2014 par Boursomax
Pourquoi acheter So Local ? So Local, ex Pages Jaunes procède actuellement à une augmentation de capital suite à une dette trop importante qui se montait fin Décembre 2013 1,579M pour fonds propres négatifs.
Au terme de cette augmentation de capital on aura un total de 1,161 millions de titres - fin de l'opération le 28 mai
 
il s'agit d'une société à haut risque et donc à fort potentiel de trading
3 points importants:
* il s’agit d'une société trop endettée
* forte baisse des annuaires papier
* investissement dans le numérique
 
1) Remboursement de la dette
La dette passera de 1,080 et la société pourra rembourser 100 m par an sans hypothéquer ses investissements numériques. 160 M d'investissements entre 2003 et 2015
Il restera un emprunt obligataire de 350 M à un taux de 8,875% remboursables le 1 er juin 2018 qui devrait selon notre logique être renégocié rapidement par admission de nouvel achat obligataire et rachat du précédent
 
2) La fin du papier
Baisse d’annuaires papier : la marge des annuaires papier se maintient malgré une chute de 15 à 20% par an grâce à une maitrise des couts de fabrication
 
3) investissements dans le numérique
Les activités internet poursuivent leurs croissance mais à un niveau faible : + 1,7% en 2013 car le marché publicitaire en France est en baisse de 2,5% et la société a souffert d'un déficit d'investissement lié à sa dette
Aujourd'hui en prenant en compte des hypothèses très basse, soit un CA de 939M d'euros soit une baisse de 6% une marge brute opérationnelle (MBO) entre 345 et 375 M d'euros et un Résultat d'exploitation proche de 75% de la MBO contre 90% dans le passé suite à un amortissement accéléré des investissements dans le numérique, on obtient un résultat d'exploitation de 266 à 281 M pour 2014 contre une capitalisation de 836M après augmentation de capital sur la base d'un cours à 0,72€
En prenant en compte la charge financière d'emprunt, l'impôt sur les sociétés on obtient un résultat net entre 89 et 99 M d'euros sans tenir compte des frais non récurrents liés à l'augmentation de capital soit un PER variant de 8,4 à 9,4 pour 2014.
Pour 2015 le Résultat d’exploitation devrait baisser pour la dernière année de 4% environ mais le résultat net devrait augmenter fortement suite à une baisse très forte des frais financiers soit un bénéfice net de 116 à 125 M d'euros soit un PER d'à peine 7,2 en 2015. A noter qu’a cette date la
transformation du groupe sera presque achevée avec plus de 75% du Chiffres d’afffaire sera réalisé dans le digital contres 25% pour les annuaires.
De plus le dossier présente un aspect spéculatif car la restructuration de la dette pourrait attirer de puissants acteurs américains (Yellow pages) en vue d’une possible OPA.
 
Attention : le groupe a un engagement vis à vis de ses créanciers : il ne peut pas verser de dividendes tant que sa dette est supérieure de 3 fois sa MBO donc pas avant 2016.
Nous prenons le pari d'une réussite dans le numérique (recovery), potentiel à CT : 1€ à acheter dès à présent et avant le 28 mai – date de fin d’augmentation de capital qui risque d’être sur-souscrite
 
Pour les chartistes
Potentiel à CT, 0,61 représente un support solide puis 0, 55. A la hausse résistance à 0,83 puis 1 euro
Valeur de trading par excellence nous ferons une mise à jour régulière dès que de nouveaux éléments apparaissent
 
Conseil : Achat Fort aux alentours de 0,70€

Inscrivez vous à la newsletter : www.boursomax.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Boursomax 218 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines