Magazine Journal intime

Course à pied et réseaux sociaux : la tendance... qui a tendance à saturer !

Par Fanny (trail&co)
Course à pied et réseaux sociaux : la tendance... qui a tendance à saturer !La course à pied, un sport individuel et solitaire ? Oui et non Plus de la moitié des coureurs en France courent seuls. C’est comme ça, la course à pied est un sport individuel à la base, et c’est aussi pour ça qu’on l’aime tant ; enfiler les baskets n’importe où et n’importe quand, et aller trottiner selon l’envie du moment, pour se retrouver en tête à tête avec soi-même. Oui mais la course à pied est devenue depuis ces dernières années un sport collectif. Les coureurs se regroupent de plus en plus pour s’entraîner, certes, comme par exemple par le biais de clubs ou d’associations, mais ce n’est pas tant ça qui en fait un sport collectif car sur une course, le coureur fera très généralement sa course seul en fonction de son niveau qui lui est propre. Non, la course à pied est devenue un sport collectif de par les réseaux sociaux. Une communauté sportive géante autour de la course à pied et du trail s’est créé et est en plein essor.
  Les réseaux sociaux : pour parler de soi… Je suis d’ailleurs bien placée pour vous en parler, je suis moi-même addicte puisque j’ai un blog et une page Facebook… Oui mais depuis quelques semaines, je ne saurais l’expliquer, je ressens comme une saturation à tous les niveaux. Sur Facebook d’abord, il y a les coureurs avec qui on partage, et les coureurs qui partagent. Je ne sais pas vous, mais parmi ma liste « d’amis » (beaucoup que je ne connais pas, pas encore eu le courage de « trier » ; d’ailleurs on se demande bien pourquoi ils nous envoient des invitations ceux-là qui ne laisseront jamais un message) il y a deux profils différents : ceux avec qui je partage des choses, on échange sur nos sorties, nos entraînements, on se taquine, on parle, on commente les photos ; et puis il y a ceux qui ne savent que parler d’eux… qui aiment dire tout ce qu’ils font mais juste pour le dire et le faire savoir, ceux-là n’échangeront quasiment jamais avec moi. En même temps, tous ces réseaux sociaux, c’est principalement fait pour parler de soi ! D’où en parti mon mauvais ressenti du moment… un peu l’impression d’être égocentrique moi avec ce blog ! C’est aussi pour ça que j’écris moins ces derniers temps… plus autant la passion du début.   Le blog, un phénomène de mode Tout comme le trail est en plein essor, partager sa passion sur les réseaux sociaux devient de plus en plus présent, voire obligatoire. Les blogs sur la course à pied et le trail sont à la mode. C’est sympa, ça a de très bons côtés, mais pour le bloggeur, ça devient presque un challenge à force : faire le plus d’articles possible, avoir le plus de visites, faire plein de tests,… je l’ai fait mais là je sature ! Finalement, au début, ce qui me plaisait vraiment c’était partager de jolies photos prises lors de mes sorties, faire le récit de mes courses, quelques interviews par ci par là pour faire découvrir des coureurs (pas forcément connus d’ailleurs), tout ça en étant complètement détaché du reste de la communauté sportive/bloggeuse.   Une pause s’impose Je ne compte pas arrêter de blogger, parce que j’aime ça tout de même, je sais que j’ai de fidèles lecteurs avec qui j’aime échanger. Mais je ralentis le rythme. Du côté professionnel, je vais avoir une année difficile, je finis ma thèse cette année normalement, et tout gérer relève de l’impossible en ce moment. Je me mets beaucoup de pression en me disant que j’ai un bon nombre d’articles en retard, j’essaie de tout faire mais du coup je ne le fais plus avec passion. J’espère que vous comprendrez… Il y aura donc moins d’articles, mais de meilleure qualité !   A bientôt :-) 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fanny (trail&co) 4686 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines