Magazine

Globalement positif !

Publié le 26 mai 2014 par Despasperdus

Je reconnais humblement avoir cédé à la facilité hier soir en analysant la victoire du Front national. Je suis d'un naturel pessimiste, mais je me soigne !

etoile.jpg

Maintenant que nous avons toutes les données, hormis la victoire du FN sur laquelle je ne reviendrais pas, l'autre enseignement est bien entendu la victoire du Front de gauche.

Dans un contexte politique particulièrement défavorable où le PS mène une politique de droite - dite de l'offre -... Dans un contexte idéologique nauséabond où triomphe le néolibéralisme du chacun pour soi... Et enfin, dans un contexte médiatique délétère où il est soit absent, soit ostracisé, le Front de gauche est la seule force de gauche stable. Et même plus !

Les faits sont têtus disait Lénine :

  • Le PS n'est plus qu'à 13,98 % contre16,48, % en 2009 ;
  • EELV à 8,91 % contre 16,28 %);
  • Le NPA à 0,33 % (4,9 %)

Seul le Front de gauche progresse, passant de 6 % en 2009 à 6,33 % aujourd'hui !

Mais, le Front de gauche ne doit pas se reposer sur ses lauriers. Il lui faut partir de cette base pour se développer et pour sauver la gauche :

Aussi, le Front de gauche doit s'ouvrir à la gôche du PS qui se rend bien compte d'une part que Hollande conduit le pays et la gauche dans le mur, faisant endurer au peuple des souffrances inutiles, d'autre part que l'étiquette PS n'est plus une garantie assurance élection, et qu'enfin, le PS est mort idéologiquement, suivant la même voie que son parti frère le PASOK !

Le Front de gauche doit s'ouvrir aussi aux écologistes qui ne se reconnaissent plus dans la direction d'EELV qui a soutenu jusqu'aux municipales la politique austéritaire de Hollande, et surtout qui se rendent compte que la communication a des limites...

Le Front de gauche doit également s'ouvrir aux militants du NPA qui découvrent que l'effet Besancenot est retombé comme un soufflet et le sectarisme ne sert pas les intérêts des travailleurs.

Le Front de gauche doit s'ouvrir aux militants des nouvelles listes qui ont cru dans la démarche C. Haas, P. Larrouturou et d'autres : l'émiettement des forces de gauche, ça suffit ! Les démarches individuelles également : place au débat et au collectif !

Le Front de gauche doit également s'ouvrir à ses propres sympathisants qui en ont ras-le-bol de sa structure actuelle et qui ont soit voté en traînant les pieds, soit se sont abstenus. Les partis qui composent le FDG doivent mettre en pratique ce qu'ils défendent : la démocratie, la transparence, la parole au peuple. Et, à mon avis, cela devrait passer par un congrès fondateur qui verrait à la fois des citoyens devenir membres directs du FDG et les formations du FDG se dissoudre en son sein...

Place à la transformation du Front de gauche pour battre l'extrême droite !

cireur.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Despasperdus 4879 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte