Magazine Auto/moto

McLaren P1 : de la route à la piste

Publié le 27 mai 2014 par Critiqueauto
McLaren P1 : de la route à la piste

McLaren a toujours été un constructeur d’exclusivité. La preuve, la F1 n’a été produite qu’à 106 exemplaires et pourtant, il s’agit de l’une des voitures les plus populaires du monde. Avec sa Mp4-12C qui lui assure un certain revenu, le constructeur britannique a décidé de récidiver dans le créneau des grandes sportives d’exception avec la P1 dont la production sera limitée à 375 lorsque toutes les voitures seront sorties de l’usine. Et si vous en voulez une toute neuve, eh bien, il est déjà trop tard, car elles ont toutes été vendues pour environ 2 millions de dollars l’unité.

Il faudra donc attendre qu’un propriétaire de P1 se décide à mettre ce petit bijou technologique en ventes pour s’en procurer une. Du moins, c’est ce qu’on croyait jusqu’à ce que McLaren annonce qu’il étudiait la possibilité de produire davantage de P1, mais ces dernières seraient destinées à la piste uniquement. Le potentiel de la technologie hybride que propose la sportive du constructeur britannique a prouvé son efficacité, mais il est maintenant temps d’en exploiter toutes les vertus.

Mais…

Eh oui, comme on vie dans un monde imparfait, il y a un « mais » qui risque de déplaire à bien des riches adeptes du modèle qui auraient aimé mettre la main sur un exemplaire dédier à la course. Histoire de la rendre encore plus exclusive, cette P1 destinée à la piste sera produite à moins de 100 unités et seuls les acheteurs d’une P1 standard pourront s’en procurer une.

La production de cette nouvelle sportive hybride dont les performances seront comparables aux voitures les plus démentes de la planète comme la Ferrari LaFerrari XX ou la Lamborghini Sesto Elemento sera produite dès que la dernière P1 aura quitté l’usine du constructeur britannique. Rappelons que la voiture originale offre déjà plus de 916 chevaux, alors on ne peut qu’imaginer ce qui en découlera de sa version pour la piste.

Les rumeurs

Lorsqu’on prend les voitures les plus foudroyantes, les plus extrêmes et surtout, les plus dispendieuses du monde, le seul véritable moyen pour les améliorer sur le plan technique, c’est de faire appel au créneau par excellence dans ce domaine, la Formule 1. Et c’est exactement ce qu’a fait Ferrari, car sa grande sportive destinée à la piste sera équipée d’un V6 hybride exactement comme ceux qu’on retrouve dans ses voitures de Formule 1. Je doute cependant que McLaren opte pour la même approche même si rien n’est impossible et que les performances qui en résulteraient seraient phénoménales.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines