Magazine Auto/moto

Brabus E63 AMG : un autre monstre

Publié le 27 mai 2014 par Critiqueauto
Brabus E63 AMG : un autre monstre

Reconnu comme l’un des préparateurs officiels de Mercedes-Benz Brabus est également reconnu pour le caractère bestial de ses créations. D’ailleurs, son dernier rejeton est une version survitaminée de la déjà très impressionnante berline Classe E. Le traitement de faveur de Brabus comprend un léger relooking, mais c’est surtout sous le capot que s’opère la véritable magie lorsqu’il est question du préparateur de Mercedes-Benz. La Brabus E63 AMG 2014 est tout simplement monstrueuse sur papier. Il faut non seulement du courage, mais également un portefeuille bien garni pour prendre le volant d’une Brabus E63 AMG, car avant même de passer sous le bistouri, la berline du constructeur allemand coûte une véritable fortune.

Puisqu’il s’agit du point central, parlons d’abord de l’aspect mécanique. La Brabus E63 AMG est propulsé par un imposant V8 de 6.0 litres lequel est accompagné par deux turbocompresseurs. Le résultat est tout simplement époustouflant puisque le moteur qui développait à la base près de 600 chevaux en développe maintenant 850 et je ne vous parle même pas du couple hallucinant qui dépasse largement les 1 000 livres-pied. La Brabus E63 AMG est donc capable de boucler le 0-100 en moins de 3 secondes et sa vitesse de pointe s’élève à 370 km/h. La dernière version de la Brabus E63 AMG utilisait un V12 et ses performances étaient loin d’être aussi impressionnantes.

Des ajouts subtils, mais efficaces

La Brabus E63 AMG, ce n’est pas uniquement une mécanique surdimensionnée, car elle offre un tas de nouvelles choses. Elle profite notamment d’un aileron avant qui lui permet de rester collé au sol. La voiture du constructeur allemand profite également de nouveau tunnel de ventilation, ce qui améliore l’aérodynamisme.

Avec une puissance aussi élevée et une vitesse maximale qui se compare davantage à l’aviation qu’à l’automobile, la Brabus E63 AMG a certainement besoins de bon pneu. Ces derniers sons conçus pour ne pas éclater même ont plus de 350 km/h. On parle également de jantes de 9 pouces à l’avant et 10.5 pouces à l’arrière ce qui est très large même pour une voiture de se genre.

Mercedes-Benz

Finalement, il y a l’intérieur qui profite d’un cuir de qualité supérieure ainsi que de quelques éléments spécifiques à Brabus. Même l’emblème étoilé de Mercedes-Benz a été remplacé par un gros B, on reconnait bien la voiture et c’est ce qui en fait un modèle aussi intéressant, car seuls les connaisseurs sauront ce qui se cache véritablement sous le capot d’une E63 AMG Brabus.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4649 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines