Magazine Sexo

Comment séduire une fille grâce à la persistance ? Partie 2

Publié le 27 mai 2014 par Chrisandflow

Comment séduir les femmes par la persistance ; draguer une fille, femme ; seduir ; séduir une femme; séduire une fille

Dans mon dernier article : Comment séduire une fille grâce à la persistance ? Partie 1, j’avais introduit le rôle que joue la persistance dans le processus de séduction.

Comme je l’ai expliqué, le but du séducteur est de construire de la compliance afin de guider la femme jusqu’au sexe (qui est le plus souvent le point de départ d’une relation amoureuse).

Parfois, ressentir de l’attirance pour un homme suffit à une femme pour se laisser guider. Mais la plupart du temps, il en faut un peu plus… Et ce « petit plus » c’est la persistance.

Seulement voilà… C’est bien beau de parler de persistance, mais ce n’est pas assez précis…

Après tout, on pourrait dire que « persister », ce n’est QUE choisir de continuer plutôt que de renoncer !Et dans ce cas,un tas de mecs needy ou en Friend Zone pourraient penser qu’ils « persistent » parce qu’ils ne renoncent pas à la fille.

Persistance ou Insistance ?

Ne pas lâcher l’affaire avec une fille ne signifie pas que vous persistez. En séduction, je considère que vous persistez si :

1.  Vous cherchez à obtenir quelque chose de concret.

2.  Elle vous a résisté avant

3.  Vous êtes suffisamment actif pour tenter de l’obtenir.

Sinon, vous êtes uniquement dans l’insistance, qui donne généralement l’effet inverse de ce que vous aimeriez : perte de temps, perte de valeur, réduit vos chances, etc.

Si vous êtes focalisé sur une fille qui vous a étiqueté de meilleur ami, que vous la voyez souvent, et à chaque fois vous essayez de lui plaire, espérant on ne sait trop quoi (peut-être qu’elle vienne vous proposer de sortir avec elle un jour ?), vous ne persistez pas.

Vous n’avez absolument rien tenté , vous ne cherchez pas à obtenir quelque chose de concret, vous essayez juste d’obtenir sa validation (et la bataille pour la validation est sans fin).

Et même si, admettons, vous ayez déjà essayé de prendre son numéro avant. Maintenant vous continuez sans tenter une seconde fois de la numcloser, vous restez complètement passif.

Bonne ou mauvaise persistance : une question de degré !

La notion de persistance bien comprise, focalisons-nous maintenant sur la manière de persister.

Il y a 2 principales erreurs que vous pouvez faire en persistant :

-   En faire trop (try too hard)

-   Être trop passif

C’est une question de calibration. Et mal calibrer votre persistance peut tout gâcher !

Admettons que vous soyez en rendez-vous avec une fille qui vous plait beaucoup. Le rencard se passe bien, vous escaladez jusqu’au kissclose, et vous vous retrouvez l’un contre l’autre à vous embrasser et vous caresser. Maintenant vous voudriez bien aller chez vous pour avoir plus d’intimité et escalader jusqu’au sexe.

Erreur #1 : Vous en faites trop

Vous lui proposez d’aller chez vous, elle refuse gentiment, puis vous insistez en essayant de la convaincre. Elle continue de refuser, alors vous essayez de la peloter pour lui faire changer d’avis, et vous la tirez par le bras en lui disant « allez viens ! ».

En persistant ainsi, vous obtiendrez rarement de la compliance. C’est trop agressif, vous voulez trop convaincre.

Erreur #2 : Être trop passif

Mais la principale erreur des mecs de la communauté est plutôt celle-ci.

Probablement à cause de leur passé « AFC », ils ont peur de paraitre needy, alors ils n’aiment pas persister.

Reprenons l’exemple précédent : elle refuse d’aller chez vous. Mais comme elle passe un excellent moment avec vous (vous embrasser lui fait AUTANT d’effet qu’à vous), ELLE EN A ENVIE, mais elle dit non par principe, parce qu’elle a peur que si cela va trop vite vous la jugiez négativement. Nous sommes dans une société où beaucoup d’hommes pensent qu’une femme qui couche trop vite est une « salope ». Les femmes en ont conscience.

Mais comme vous ne voulez pas envie de persister, vous allez lui peut-être lui reproposer froidement une nouvelle fois, puis attendre le prochain rendez-vous.

Le problème c’est que dans la plupart des cas, il n’y aura  PAS de prochain rendez-vous.

Elle en avait envie MAINTENANT. Si le feeling est bon, vous avez plus de chance de la ramener chez vous lors de ce rendez-vous, que de la revoir plus tard (et je ne parle même pas de l’isoler au prochain rendez-vous, la probabilité est encore plus faible). Alors vous devriez persister avec plus de conviction (mais sans faire l’erreur #1).

La bonne nouvelle si vous avez appris à escalader vite : cela vous donne plus de temps pour persister tranquillement. Si vous avez capitalisé l’attirance pendant la première heure, la plupart du temps il vous reste au moins une heure pour persister.

Comment bien persister ?

C’est difficile d’expliquer concrètement comment bien persister, puisque c’est en grande partie une question de calibration, c’est à dire de savoir s’ajuster à la situation et à la fille en face de nous, pour être suffisamment actif (sinon vous ne serez pas suffisamment influent), sans jamais en faire trop.

Cependant, voici 3 notions à respecter qui vous permettront de vous mettre sur la bonne voie. Si vous les respectez, vous pouvez persister autant de fois que vous voudrez, il n’y aura que le temps pour vous arrêter.

Patience :

Si une fille refuse, vous n’avez pas besoin de vous presser pour persister. Vous pouvez prendre votre temps et reproposer un peu plus tard. Cette règle est d’autant plus valable en rendez-vous. Pendant la rencontre, si vous demandez le numéro assez vite et que la fille refuse, vous aurez la plupart du temps une ou deux minutes pour persister (alors vous devrez probablement persister assez vite), mais à partir du rendez-vous, vous aurez beaucoup plus de temps, probablement plusieurs dizaines de minutes. Alors restez patient, vous avez le temps pour la faire changer d’avis.

Détaché du résultat :

Certes, vous devez persister, mais ça ne veut pas dire que vous devez être needy ! Quand vous persistez, préparez-vous toujours à l’éventualité que ça ne marche pas (ou pas tout de suite), que vous pouvez repartir bredouille chez vous, et que ce n’est pas important. Cela vous aidera à construire cette « aura » du gars détaché et non-réactif. Ainsi, quand vous persisterez, vous sous-communiquerez à la fille que vous VOULEZ coucher avec elle, pas que vous en avez BESOIN. Ce sont deux choses bien différentes !

Confiance :

Vous n’avez pas à vouloir être un dieu de la confiance à chaque seconde où vous interagissez avec une femme. Si vous cherchez à tout contrôler : votre langage corporel, votre expression faciale, le débit et la tonalité de votre voix, vous ne pourrez pas être spontané, ni même apprécier la séduction. Nous ne sommes pas des robots.

Mais il y a une exception : lorsque vous proposez quelque chose à quelqu’un, qu’il peut soit être accepté soit refusé, alors vous devez paraitre confiant.

Si vous hésitez et paraissez peu à l’aise lorsque vous demandez quelque chose à quelqu’un, cette personne a de fortes probabilités de refuser. Au contraire, si vous paraissez très confiant quand vous demandez quelque chose, alors la pression ira sur les épaules de la personne qui doit faire le choix et elle aura beaucoup de mal à refuser. C’est d’autant plus vrai quand elle a déjà dit « non » plusieurs fois avant.

La confiance en soi influence beaucoup. Ce n’est pas une surprise si les grands leaders de l’histoire de l’humanité sont des hommes confiants qui n’ont pas peur de demander ce qu’ils veulent.

Dans un prochain article, j’aborderai un sujet connexe « Quand vaut-il mieux arrêter/attendre plutôt que de persister ? » 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :