Magazine Poésie

Hostile

Par Toutaubord
Comme il regrette
le jour, la mer, le sable
bonheur hasard et flou, distance
plaines et collines, forêts.
Comme il languis
pertes et fracas grilles assiégées et tables rases
lumières éteintes, le noir et feu, portes arrachées
batailles rangées dans lits défaits
orages et tremblements
comptes à régler sorties de routes
poussées de fièvres, sueurs
tous les drapeaux en berne
citadelles assiégées exangues
déroutes et embuscades
déflagrations tortures
fils enmélés blessures et abandon.
Pour une fois encore la défaite est cuisante
l'une et puis l'autre font le moule
couture aprés couture
pour une peau papier de verre
à la caresse bien difficile
hostile 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toutaubord 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines