Magazine Société

Copé démissionne, une bonne affaire pour Sarkozy... mais surtout pour Fillon...

Publié le 27 mai 2014 par Philippejandrok

Pas de photo aujourd'hui, déjà que M. Copé me donnait des boutons lorsque je le voyais, mais à présent, je ne peux plus, mais alors, plus du tout, qu'il disparaisse du patrimoine odieux visuel, de la politique, parce que là, j'arrive à saturation.

Aujourd’hui, nous apprenons que M. Copé a déclaré devant ses pairs, ses pairs de quoi, me direz-vous :

- "J'ai compris, je démissionne!"

Ouf!, c'est qu'il en aura mis du temps, M. Copé pour comprendre, pour finalement admettre.

Il me fait penser à un parasite sur le dos d'un chien qui ne veut rien savoir, il est bien là où il est, il s'est accroché et il suce, il suce le sang de sa victime sans se soucier du poison qu'il injecte ce faisant, et le soigneur doit utiliser un pied de biche pour retirer cette tique et le débarrasser de cet insupportable parasite.

M. Copé démissionnera donc de la direction de l’UMP dès le 15 du mois prochain, le temps de mettre ses affaires en ordre ; hier on ne parlait pas de Bigmalyon, il pérorait comme un coq de basse-cour en critiquant, en lançant ses petits cris aigus ici et là pour déstabiliser la France, et les bonnes volontés, tout en espérant pouvoir se présenter aux prochaines présidentielles et devenir le Président des Français, Dieu merci, nous y avons échappé.

À présent, le voilà empêtré dans des affaires de blanchiment d’argent, lui qui paraissait si honnête, lui qui protégeait son maître, Nicolas Sarkozy, qui fait dire par son ami Brice Hortefeux à la Presse, qu’il est très mécontent d’apparaître, d’être nommé dans cette sale affaire qui concerne les comptes de "Sa" campagne présidentielle, dont bien sûr, il ne savait rien, le bel innocent aux mains sales.

De son côté, M. Fillon, ne pouvait ignorer cette affaire Bygmalion et il a, peut-être, un peu aider à sa divulgation pour se venger de l’insulte et de l’humiliation que son "ami" J-F Copé lui a fait subir publiquement et en toute impunité, une stratégie rondement menée pour  reprendre la place qui lui avait été volée par ce futur ex-précédent, il a copé court, cette place de président de l’UMP, ce parti qui traine tant de casseroles financières, lui revient de droit, car c’est le tremplin pour la prochaine présidentielle.

J’espère que le citoyen ouvrira les yeux sur la réalité. Ces hommes n’ont qu’une intention, être Calife à la place du Calife, et les citoyens dans tout ça ? Les citoyens on s’en fout, ils suivront et comme disait de Gaulle, puisqu’à l’UMP ils sont tous gaullistes :

- "les citoyens sont des veaux."

Dans un film, au théâtre, lorsqu’un acteur est souffrant, il est remplacé, mais c’est toujours pour jouer le même rôle au sein de la même pièce.

Personne au coeur de l’UMP ne peut aujourd’hui prétendre avoir ignoré le blanchiment de 11 millions d’euros pour la campagne de M. Nicolas Sarkozy, ni Copé, ni Fillon, ni Sarkozy lui-même, et si c’était le cas, alors nous aurions à faire avec une belle brochette de naïfs ou à de fieffés menteurs.

Pourrait-on demander à M. Sarkozy, comme il semble qu'il y a eu une forme de tricherie, de nous rendre ses cinq ans de présidence et de lui retirer tous ses avantages d'ex-président et de rembourser, comme on demande à des fraudeurs de la CAAF, de pôle Emploi de rembourser, ce ne serait que justice dans une démocratie.

D'autres part, pourrait-on nous donner la provenance des 11 Millions d'Euros SVP ?

Je laisse, d'ailleurs, le soin au lecteur de choisir dans quel camp mettre cette belle clique de politicards qui possèdent un pouvoir injustifié par rapport à des actions trompeuses dignes de celles des plus grands voyous à l’égard des citoyens de ce pays.

Ainsi, comment l’UMP, un parti politique qui se disait ruiné et qui a fait appel aux dons des citoyens pour se remettre sur pied, comment a-t-il pu blanchir 11 millions d’euros, combien de millions cache encore l’UMP ? Que trouvera-t-on dans les coffres forts de l’UMP, des comptes en Suisse, dans les paradis fiscaux ?

Et à nouveau, je fais appel à ces braves citoyens qui, il n'y a pas si longtemps de cela, ont aidé ce parti qui semble les avoir encore une fois, roulés dans la farine, ne serait-il pas question d’ouvrir les yeux à présent ?

Oh, rassurez-vous chers lecteurs, je suis certain qu’au PS nous avons l’équivalent, c’est pourquoi les Français ne votent plus, à cause de ces saloperies...

- et que l’on ne me sert pas le refrain que : le vote est un droit!

Oui c’est un droit lorsque c’est le peuple qui dirige le pays, pas les partis politiques au service des multinationales de la Chimie, de la Banque, des laboratoires pharmaceutiques, de l’industrie du pétrole et des énergies fossiles... et les citoyens dans tout ça ? 

- "les citoyens sont des veaux." ne l'oublions pas.

Nous ne sommes pas dans une démocratie, je le regrette, c’est pourquoi nous vivons une époque formidiable...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippejandrok 3392 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine