Magazine Cinéma

Film:Dead Man (1995)

Par Ric01a

Dead-man-2

L’avis de Nihil Khaos :

(petit risque de spoilers )

Dead Man est un film réalisé par Jim Jarmusch connu pour des films tels que Coffee and cigarettes ou encore Ghost dog et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce long-métrage a un caractère que je qualifierai de singulier( tout comme son réalisateur) . Tombé dessus par hasard en fouinant sur le web, je n’ai vraiment pas été déçu. Et dire que j’aurais pu passer a cotes d’un film pareil.

Dead man est un western ou neo Western ,nous y suivons la descente au enfer de William Blake ( ici merveilleusement incarné par Johnny Depp) originaire de Cleveland ayant récemment perdu ses parents et rompu ses fiançailles , qui traverse l’Amerique en train afin de se rendre dans une petite ville perdudans louest afin d’y travailler vu qu’il a reçu une promesse d’emploi pour un poste de comptable dans l’entreprise de Monsieur Dickinson (interprété par Robert Mitchum) un sorte de riche excentrique . Arrivé sur place la désillusion est plutôt violente vu que premièrement la ville n’est pas du tout accueillante et que deuxièmement, le poste a déjà été pourvu et qu’il se retrouve donc sans le sous a des kilomètres de chez lui. Il passe la nuit avec une ancienne prostitué reconvertie en fleuriste qu’il viens tout juste rencontré. Au cours de cette même nuit l’ex fiancé de cette dernière les surprend dans la chambre et tue la fille touchant Blake a la poitrine ,ce dernier tire sur l’homme qui décède sur le coup,s’enfuit par la fenêtre et vole son cheval . Pas de chance,la personne qu’il vient de tuer est le fils de M. Dickinson qui envoie a sa poursuite trois tueurs a gages . Ayant réussi à s’enfuir malgré son piteux état William Blake est recueilli par un Indien qui se nomme "Personne " ce dernier étant persuadé qu’il est le célèbre peintre et poète britannique, le soigne et l’entraine dans ce qui sera un long voyage initiatique. Je ne révélerai pas plus de l’intrigue d’autant que le scénario est sujet à de multiples interprétations.

Le film profite d’un rythme lent que je qualifierai de contemplatif (ce qui peux en rebuter certains ) renforcé esthétiquement par le fait qu’il soit intégralement en noir et blanc et soutenu par un scénario pour le moins mystique. La musique composée par Neil Young invite au voyage et ,je l’ai trouvé pour ma part tout a fait exquise .Dead Man est l’archétype même du film qu’on aime ou déteste la teneur du propos laissant peu de places a indifférence je vous invite, comme d’habitude à vous forgez votre propre avis sur la question et a le partager si vous le souhaitez en laissant un commentaire .


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ric01a 1741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte