Magazine Humeur

Ji bon dos !

Publié le 05 juin 2014 par Delanopolis
De toutes les incroyables et merveilleuses nominations dans l'administration parisienne en guise de voiture-balai pour des laissés-pour-compte d'Hidalgo au moment des élections, celle de Fabienne Giboudeaux est la plus désopilante. Ji bon dos ! L'ex adjointe chargée des espaces verts dispose d'un bureau mais pas encore de travail précis, nous apprend le Figaro. «Ma mission sera déterminée dans le courant du mois de juin». Le cabinet d'Anne Hidalgo ne manque pas d'humour : «Elle sera chargée de mission auprès du secrétaire général pour travailler sur les végétalisations innovantes». Plante grasse, plante grimpante, plante carnivore ? On a l'embarras du choix. Rappelons que cette écologiste d'un vert très pâle s'était singularisée par une acceptation plus qu'obéissante de toutes les vilénies commises par Delanoë contre les jardins et les arbres parisiens, comme lors du sinistre abattage perpétré à Jean Bouin.

Ne cherchez pas à savoir combien sa nomination, ou celle du communiste Mansat à l'inspection de la ville (avec elle sur la photo ci-dessus), coûtera aux contribuables parisiens. Ils ont voté pour ça et n'ont donc pas à se plaindre, na !

Et ne croyez pas que la transformation de l'Hôtel-de-Ville en agence de Pôle Emploi socialiste date d'aujourd'hui.

Rappelez-vous, par exemple, comment Dominique Barella, ancien responsable syndical de la magistrature et militant socialiste, avait, avant Pierre Mansat, bénéficié d'une affectation à l'Inspection générale de la ville. Il s'était notamment fait remarquer par son activisme pro-Delanoë au sein du parti : voir LA. C'est ce qu'on appelle la reconnaissance du ventre.

On comprend pourquoi les personnels municipaux, à qui les moyens sont désormais chichement comptés, l'ont mauvaise.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delanopolis 94237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines