Magazine Environnement

Le pétrole des sables bitumineux vers l'est - le Québec grand perdant

Publié le 08 juin 2014 par Ecoactualite @ecoactualite
Le pétrole des sables bitumineux vers l'est - le Québec grand perdant Mots-clés: Inversion de la ligne 9B, Ligne 9B, Pipeline, Sables bitumineux, Réchauffement climatique, Émissions de gaz à effet de serre

L'heure est au choix pour le Québec : refuser ou accepter l'inversion de la ligne 9B, qui acheminerait du pétrole des sables bitumineux de Sarnia (Ontario) à Montréal.


Questionnée sur le projet, la première ministre Pauline Marois a affirmé ceci le 29 août 2013 : « Ce projet-là, je veux qu’on l’évalue sous deux angles en particulier : est-ce qu’il y a des avantages pour le Québec ? Les risques sont-ils trop grands par rapport aux avantages que nous en tirons? »
Pour finir, une étude, commandée par Équiterre et Greenpeace et rendue publique en juin 2014, abonde dans le sens de l'article :
« Si tous ces projets devaient voir le jour, la contribution du secteur du pétrole brut se maintiendrait «probablement» aux niveaux actuels de 0,50% - ou moins - de l'ensemble de l'économie du Québec, et à 0,30% - ou moins - de tous les emplois de la province, soutient l'étude.
Mme Rowan affirme qu'en contrepartie, un bris d'oléoduc pourrait coûter des vies et des milliards de dollars en dommages - particulièrement si le déversement se produisait dans un secteur urbain comme Montréal ou Toronto. »
Pour consulter le rapport au complet:
Transport et traitement du pétrole brut des sables bitumineux au Québec: enjeux économiques

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ecoactualite 943 partages Voir son profil
Voir son blog