Magazine Cinéma

[Arrivage] Daytona USA – SEGA Saturn

Par Rhumyxcube @PressselectFR

Salut tout le monde !
Aujourd’hui, je vais vous faire part de ma dernière trouvaille, toute droit sortie des mains de mon cher compère @jujuofadown.
Ce jeu n’est autre que Daytona USA, adaptation du titre phare sur borne d’arcade, sur lequel j’ai du dépenser… Non, finalement, je préfère ne pas me rappeler… ^^
Toujours est il que la première fois que je me suis essayé à ce jeu sur borne d’arcade, le charme a tout de suite fait son office.

image

Dans cet univers bruyant, à l’odeur type mélangeant tabac et sucreries ( et sueur aussi en fait ), dans cet univers convivial aussi, par les rencontres de personnes qui partagent cette même passion du jeu vidéo, discutant des expériences sur chaque jeux, comment mieux appréhender tel ou tel virage…. Aaaah, souvenirs, quand tu nous tiens…
Alors forcément quand j’ai appris que SEGA sortait sa nouvelle console ( YEEAAH !!! ), une console 32bits ( oui, à l’époque, c’était la mode de savoir qui avait la plus grosse bits… Ok, je sors loin et vite… ^^), et qu’en plus, l’un des fers de lance de la machine n’était autre que ce jeu, alors c’est un sentiment mélangeant joie, excitation, mais aussi impatience ( il a fallu que j’attende Noël pour l’avoir ) qui m’aura submergé.

image

Une fois la machine acquise, et le jeu inseré dans la console, c’est évidemment le doux résonnement du jingle  » Daytoonaaaaaaa… aaaaah ! » qui m’aura fait palpiter au plus haut point.
Putain, ça y est, j’ai l’arcade à la maison !!!
Je vais pouvoir déchirer tout les records du jeu, et me la péter grave quand je retournerais en salle de jeux !!
Pour l’histoire, sachez que le jeu sortit sur borne d’arcade en 1994, et que la version SEGA Saturn vit le jour en 1995… Alors forcément, imaginez un peu l’état d’esprit dans lequel je pouvais être !
Bon, par contre, la conversion du jeu phare des studios AM2 aura un peu perdu de sa splendeur sur Saturn, du fait du grande nombres de polygones demandés par la version arcade.

image

Le résultat fût sans appel : un clipping important limitait un peu le plaisir de jouer ( pour infos, le clipping, c’est l’affichage tardif du décor en arrière plan… Chose qui fût fréquente lors des beaux jours de la console de chez SEGA, mais aussi celle de sa concurrente de chez Sony : La Playstation )
Le jeu reçu pour le coup un accueil mitigé de la part des joueurs.
C’est ainsi qu’arriva, en 1996, la version CCE du jeu ( Daytona USA : Championship Circuit Edition ).
2 circuits supplémentaires, des voitures en plus, une bande son retravaillés, un mode 2 joueurs en écran splitté ( enfin !!! ), et surtout une refonte du moteur graphique basé sur l’excellent Sega Rally Saturn ( qui restera à tout jamais le meilleur jeu de caisse de la console ).
Malheureusement, toute ces nouveautés ont amenés l’inévitable : la perte de l’âme initiale du jeu.
L’absence des voix dans les musiques, et le look retravaillés des voitures type stock car, faisaient de ce jeu finalement un jeu banal ( même si tout les éléments ajoutés ont rendu la conversion initiale meilleure ).

image

Et même si je prends un plaisir énorme à jouer ( et rejouer ) à ce jeu, le souvenir de mes parties sur bornes d’arcades restera gravé dans ma mémoire de joueur.
En tout cas, une bien belle trouvaille qui vient compléter ma collection de jeux Saturn.
Allez, bon jeu à tous, et n’oubliez pas : Que le plaisir de jouer perdure face à l’adversité

;-)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rhumyxcube 1852 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines