Magazine Autres sports

Vic : dolores aguirre seme la peur, lamelas heroïque

Publié le 10 juin 2014 par Jeanmi64

Retour à Vic après un saut à Angoulême dimanche pour une réunion familiale. Route d'apocalypse dans la nuit de samedi, cerné sur 360° par des éclairs en rafales au 10 images/seconde !

Mais la peur était aujourd'hui en piste avec les cinqueños avancés de Dolores Aguirre. Si les 4 premiers rentraient dans le domaine de ce que l' on attend de tels toros en terre vicoise (pétition de vuelta au second), présentation superbe, (mansos quand même), et, mis à part Lamelas, ils trouvèrent des piétons en dessous, les 2 derniers semèrent la peur en piste.

Le 5ème, en charge de Castaño, d'abord, où les Adalid et Sanchez, ne purent poser, eux les rois du 2ème tiers, que des banderilles unitaires dans la fuite. Puis Castaño, visiblement débordé, demandant sans arrêt conseil à son banderillero Sanchez, fit quelques passes de châtiment avant de déposer les armes sous la bronca.

DSC03264

Mais c'est surtout le 6ème Dolores Aguirre qui fut la terreur de la journée : Une paire de cornes impressionnantes, une course dans tous les sens, des velléités de saut dans le callejon qui semaient la panique......Gabin Réhabi ne se dégonfla pas à la pique devant ce toro d'un force étonnante, allant le défier, avant de se faire éjecter, le brillant cheval Uda se trouvant par terre pour faire des roulés boulés, avant de se relever seul, avec la seule protection de Bonijol ! Quelle cuadra! Aux banderilles, sauve qui peut, 4 banderilles plantées une par une par des peones livides et trouvant des ressources incroyables pour sauter dans le callejon.

DSC03269

Alors Alberto Lamelas, dont on pensait la tache insurmontable, s y colla. Et après quelques essais plein de risque, réussit à tirer 4 séries héroiques dans la querencia du toro ! On était très loin des détails de Morante ! Mais tellement impressionant, sous les acclamations du public soutenant le héros du jour. Tout cela terminé par une magnifique estocade. Le toro restait debout, bouche fermée. Et Lamelas ne failli pas au descabello. Une nuée de mouchoirs envahit l'arène, et le président Javier Molero ne voulut pas sortir son 2eme mouchoir, essuyant une bronca que l' on dut entendre jusqu' à Bilbao, d'où il était venu, en bon disciple de Matias. Double vuelta devant un public debout, scandant "Torero, torero" Un moment fort de l'histoire vicoise.

DSC03271

Vuelta d'Albero Lamelas

DSC03250

DSC03254

Auparavant, Lamelas avait déjà montré son désir à son 1er, avec de bonnes séries muleta basse devant un adversaire plus noble mais respirant aussi la difficulté. Salut

DSC03262

On a vu Robleño meilleur devant de tels toros. Et s' il ne se dégonfla pas, il ne put jamais affirmer son autorité pour dominer ses adversaires. Et en plus, aujourd' hui, il tua mal.Applaudissements aux 2.

DSC03248

Castaño continue à être l' ombre de lui-même. Et comme aujourd'hui sa cuadrilla ne fit pas le job habituel.... Silence et bronca.

Alain Bonijol a été appelé à saluer en piste, pour le comportement de ses chevaux et son courage personnel à l'issue de la corrida.

Allez, pour finir plus légèrement le sourire du jour !

DSC03240

VIDEO A SUIVRE CE MARDI...

.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanmi64 74472 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines