Magazine Humeur

Gabegiepolis ! Encore un gaspillage delano-hidalgien ?

Publié le 09 juin 2014 par Delanopolis
Un bâtiment de la Ville de Paris, où un nombre très important d'agents devaient être accueillis après celui de Morland, risque d'être fermé par la Préfecture de Police avant même d’avoir ouvert ! Gabegiepolis ! Encore un gaspillage delano-hidalgien ? Les sapeurs-pompiers ont constaté que la sécurité incendie de ces locaux n'était pas assurée et demandent des travaux de mise aux normes du bâtiment.

Le déménagement des agents des Directions de l’Urbanisme et de la Voirie et des Déplacements se rapproche : ils quitteront Morland en juillet 2014, pour le bâtiment T8, situé 121 avenue de France à Paris XIIIème. Et les problèmes et questionnements que soulève ce très controversé déménagement ne sont toujours pas résolus.

Voici la déclaration faite le 22 mai 2014 par les représentants CGT et SUPAP au Comité d’Hygiène et de Sécurité de la Direction de l’Urbanisme. Elle a été remise à Monsieur Jacques Baudrie, président de cette Instance.

« Monsieur le Président, le 10 mars 2014, lors de la visite de conformité des locaux d’habitation du bâtiment dit T8, situé au 121 avenue de France à Paris (XIIIème), les sapeurs-pompiers de la préfecture de police ont constaté que la sécurité incendie de ces locaux n'était pas assurée et ont invité la Société Nexity, maître d'ouvrage, à effectuer les travaux de mise aux normes du bâtiment. La Préfecture de police a ensuite confirmé par avis du 17 mars 2014 ses réserves concernant ce bâtiment.

Par ailleurs, les sapeurs-pompiers n'ont pas accédé aux locaux de bureaux de T8, où doivent emménager les directions de l'urbanisme (DU) et de la voirie et des déplacements (DVD), la réglementation n'imposant pas leur visite dans le cadre de la conformité. Ils n'ont donc pas été en mesure de vérifier l'état des installations de sécurité incendie de cette partie de l'immeuble.

Les agents de la DU et de la DVD sont donc censés déménager prochainement dans un bâtiment dont ils ne connaissent pas les cheminements et issues, et dont la sécurité reste à vérifier. En cas d'incendie, que se passera-t-il ?

Nous déplorons cette situation, qui intervient dans un contexte déjà tendu, caractérisé par:

- de fortes interrogations concernant la fiabilité du bâtiment T8: ce bâtiment a été acquis par la Ville en Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA). En conséquence, la Ville n'a pas été en mesure de contrôler le chantier, lequel a malencontreusement connu quelques avatars (intervention du Comité Opérationnel anti-fraude de Paris en avril 2013, qui a épinglé 11 entreprises sous-traitantes pour travail non déclaré). Sans parler du drame du stade Jean Bouin (un agent est décédé en septembre 2013, écrasé par une grille, suite à un chantier effectué pour le compte de la Ville).

- un stress croissant des agents, sur lequel nous vous alertons. Confrontés à la perspective de quitter leurs actuels locaux, satisfaisants, pour un bâtiment inadapté à des services municipaux, où leurs conditions de travail vont se détériorer (entassement, fenêtres non ouvrantes et occultées par des barreaux disgracieux, climatisation imposée, taille insuffisante du restaurant, plus d'infirmière), ils s'opposent à ce transfert et souhaitent rester à Morland ou bien déménager dans un bâtiment plus adapté, où ils pourront effectuer correctement leurs missions de service public.

Dans ces conditions, nous vous demandons, en premier lieu, d'intervenir d'urgence auprès des services techniques de sécurité de la préfecture de police, afin d'organiser au plus vite leur visite sur les lieux pour identifier d'éventuels problèmes de sécurité incendie. Nous ne doutons pas que vous demanderez cette vérification, sauf à prendre le risque que votre mandat débute par une mise en cause de la sécurité du personnel.

Motivés par la même préoccupation de sécurité, nous demandons la visite sur les lieux du Comité d’Hygiène et de Sécurité (CHS) des deux directions, assisté du CHS central et d'un expert indépendant rétribué par la Ville, afin de vérifier la stabilité du bâtiment.

Nous souhaitons également que la conformité des points suivants au code du travail soit vérifiée : Le renouvellement d’air des locaux, leur accès aux personnes à mobilité réduite, les locaux sanitaires ainsi que l’éclairement naturel (notamment celui des bureaux à angle rentrant situés à chaque étage, qui nous semble être particulièrement problématique) et l’isolation phonique

Nous vous rappelons par ailleurs le jugement du Tribunal Administratif de Paris en date du 21 novembre 2013, faisant droit à la demande des organisations syndicales de disposer chacune d’un local syndical dans le bâtiment T8 et vous remercions par conséquent de bien vouloir nous faire connaître, préalablement au déménagement, les locaux que vous nous attribuerez, et de nous les faire visiter.

Enfin, nous vous rappelons la revendication suivante : au cas où la Ville s'obstinerait à maintenir ce déménagement malgré l'opposition du personnel, nous demandons que chaque agent déménageant au T8 se voie attribuer une prime de dédommagement de 500 euros."

Contribuables parisiens, à vos poches !

Lire aussi ICI.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delanopolis 94237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines