Magazine Europe

Irlande : ce référendum européen dont personne ne parle !!!

Publié le 19 mai 2008 par Olive
L'Irlande va t'elle nous sauvé du traité de Lisbonne, au moment où Sarko va prendre la Présidence de l'Europe, et stopper l'application, en fait j'en rêve et je soutiens le NON Irlandais !!!!

Baigné par l'atmosphère de triomphe sarkozyste sur le traité de Lisbonne, médias et politiques occultent sagement un débat qui commence pourtant à faire rage en Irlande où la population est invitée à se prononcer par référendum.
Faut-il voter « oui » au traité de Lisbonne pour avoir de plus gros seins ou « non » pour rejeter une Europe bâtie sur « la guerre et le profit » ? A croire que l'approche de la présidence française de l'Union européenne occulte toute actualité communautaire, aucun média français ne semble vouloir s'intéresser au référendum sur le traité de Lisbonne qui se tiendra le 12 juin en Irlande et où se déchaînent déjà des arguments politiques, idéologiques ou franchement absurdes.
47% d'indécis à moins de 4 semaines du vote
Pourtant, ce vote qui pourrait enrayer la machine institutionnelle européenne (que Nicolas Sarkozy prétend avoir relancé seul). Et l'hypothèse est loin d'être absurde : le blog de Jean Quatremer cite ainsi une enquête d'opinion paru dans le Irish Times du 17 mai donnant 35% pour le « oui » et 18% au « non »... mais 47% d'abstention !
Un sondage paru le 11 mai dans le Sunday Business Post donnait quant à lui seulement 38% pour le «oui», 28% pour le «non» et déjà 34% d'indécis. Et le correspondant bruxellois de Libération de préciser que deux semaines auparavant, l'écart entre le «oui» et le «non» n'était que de 4 points. Ca ne vous rappelle rien ? 
Et les points communs avec la campagne référendaire française de 2002 ne s'arrêtent pas là : partout en Irlande fleurissent des affiches de plus ou moins bonne foi. Le blog du site Touteleurope.fr répertorie ainsi du côté du oui comme du côté du non les campagnes les plus violentes ou les plus grotesques (voir nos illustrations).
Les jeunes du Fine Gael, parti de centre droit, ont ainsi repris l'idée du nouveau maire de Londres « votez pour moi et vos femmes auront de plus gros seins » pour vanter les mérites du traité de Lisbonne... mais en l'élargissant à la gent masculine !
Côté « non », l'argumentaire est acide : le Sinn fein, déjà très virulent lors du traité de Nice, se positionne de nouveau « l'Irlande mérite mieux ! » Les plus radicaux versent dans le soulèvement contre une Europe « bâtie sur le profit et la guerre », comme le clame une des très nombreuses affichent que s'échangent les internautes sur le forum de Politics.ie consacré au référendum.
L'hebdomadaire britannique The Economist a lui-même souligné le risque croissant pour l'Irlande de rejeter le traité de Lisbonne et d'interrompre le processus engagé en 2007. Ce magazine très libéral de réputation ayant ouvertement pris parti pour Nicolas Sarkozy durant la campagne présidentielle de 2007, peut-être le Président français réalisera-t-il par ce respectable média la menace qui pèse sur son Traité simplifié !
UrPix.fr«La nouvelle Europe ne vous verra pas, ne vous entendra pas, ne parlera pas pour vous.»©Politics.ie
UrPix.fr«Non à des troupes européennes : votez non au référendum». ©Politics.ie
UrPix.frSelon les jeunes du Fine Gael, le traité de Lisbonne va «élargir vos possibilités» messieurs et «augmenter vos atouts» mesdames. ©Politics.ie
UrPix.fr«Une Europe construite pour les peuples, pas pour les profits et la guerre.» ©Politics.ie

UrPix.frUrPix.frUrPix.frUrPix.frUrPix.frUrPix.fr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olive 331 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte