Magazine

Fnac Jukebox, le streaming audio par excellence

Publié le 28 avril 2014 par Florian De Shakernews @BlogShakerNews

Selon Aristote, la musique adoucit les moeurs. A l’aube de l’ère numérique, nous avons la possibilité de vérifier cette maxime plus facilement qu’autrefois tant la portée des contenus auditifs est si proche qu’il nous suffit de tendre l’index pour appuyer sur Play. Je constate également que la musique m’aide à rester concentrer. Si bien que je rédige cet article avec mon nouveau Jukebox en ligne.

La Fnac lance son service de streaming audio

Il y a bientôt un mois que la Fnac, premier disquaire de France et leader sur le marché de la billetterie de concerts, a lancé Fnac Jukebox, un service de streaming audio multi-terminaux. Alexandre Bompard, Président-Directeur Général de la Fnac, indique qu’avec ce nouveau service, la Fnac renforce sa présence sur le marché musical et poursuit ainsi sa stratégie d’enseigne multicanale, permettant à ses clients de bénéficier, partout et à tout moment, de l’ensemble des produits et services.

Fnac Jukebox propose l’accès à une librairie musicale de plusieurs millions de titres encodés en 320 kps. Graphiquement bien pensé, son ergonomie rend l’utilisation intuitive et facile. On remarque notamment l’ajout de plusieurs fonctions sociales comme des conseils audio prescrits par les disquaires ou professionnels du monde de la musique, ou encore la création de playlists et bien évidemment le partage de ces dernières à ses amis.

Des formules d’abonnement flexibles

L’accessibilité de ce service repose sur deux formules d’abonnements et une option rendant ces offres flexibles. La première permet d’écouter 200 titres, renouvelables mensuellement, en illimité et ce depuis son ordinateur. La seconde, quant à elle, donne accès à l’intégralité de la bibliothèque toujours en illimité. A cela, on peut, si on le désire, ajouter l’option mobilité qui accorde une liberté supplémentaire en emportant son Jukebox n’importe où.

Je pense que le modèle économique de Fnac Jukebox fait sa force d’une part, par son absence de publicité, d’autre part, car les coûts des abonnements semblent raisonnables et surtout répondent à de multiples besoins.

Une compatibilité poussée à son maximum

Avant de m’abonner à ce service, je me suis d’abord posé une question. Sur lequel de mes appareils vais-je écouter le plus la musique ? Cette interrogation me fit prendre conscience de l’intérêt, ou non, d’ajouter l’option mobilité à mon Jukebox. Certes, 200 titres me suffisent, par contre la nécessité de les synchroniser est évidente.

Donc, en ajoutant l’option à mon Jukebox, je vais pouvoir écouter mes titres à la fois sur mon ordinateur mais aussi sur mon smartphone et ma tablette. Autrement dit, j’accède à des contenus éditoriaux exclusifs, des titres, des albums en avant première et des vidéos inédites à moindres frais.

J’ai commencé par une citation, quoi de plus logique que de finir de la même façon. Les mots de la fin viennent de Claude Debussy, célèbre artiste et compositeur francais , et démontrent assez bien la simplicité au service de l’art que représente Fnac Jukebox.

La musique doit humblement chercher à faire plaisir, l’extrême complication est le contraire de l’art.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florian De Shakernews 117 partages Voir son profil
Voir son blog