Magazine People

George is walking!

Publié le 17 juin 2014 par Pomdepin @pom2pin

On n’arrête pas chez les Royals en ce moment. Alors que son père s’est illustré lors du Trooping the colours, faisant du cheval complètement aveuglé par son chapeau à plumes enfoncé jusqu’au cou, voilà que George, le plus jeune des Windsor, fait ses premiers pas devant une brochette de journalistes ébahis. Quelle famille de grands sportifs! Il faut dire aussi que les journaux avaient tous prévu de faire leur une sur le premier match de l’Angleterre en coupe du monde, la vieille au soir, mais que ces abrutis de footballeurs ont perdu. Il fallait bien trouver quelque chose en urgence pour meubler, et pour ne pas plomber davantage l’ambiance. La presse s’en est donnée à cœur joie, entre les comparaisons amusantes entre George et Rooney, l’avant centre anglais (ils ont à peu près la même coiffure et la même aisance avec un ballon), ou en réclamant qu’on envoie George en urgence au Brésil, pour le faire jouer, au point où ils en sont.

20140617-155717-57437666.jpg

(Mirror.co.uk)

George est un prince moderne, et porte une salopette rose. Ça a fait jaser. Avant tout chose, je tiens à préciser que Bébé 5 a lui même un t-shirt fushia dont il est très fier. Ça fait très bien ressortir les petits pois écrasés. Mais certaines réflexions m’ont rappelé un détail amusant : en Angleterre, sans que ça soulève beaucoup de débat, à part au sein de l’église anglicane, les tories ont fait passer une loi autorisant le mariage pour tous. Church of England est concernée puisqu’elle célèbre les mariages, on n’est pas obligé d’avoir une cérémonie civile ici, c’est l’un ou l’autre. Du coup, les vicaires doivent marier les couples homosexuels qui le souhaitent. Quel rapport avec les Royals? Et bien il a fallu dépoussiérer le protocole suite à cette loi, sinon, si un futur roi épouse un homme, ce dernier aurait automatiquement reçu le titre de reine. C’était ridicule!

A part augmenter la vente de salopettes roses, ces photos ont du provoquer une angoisse auprès de jeunes mamans ayant un bébé de l’âge de George (10 mois et demi) mais qui n’éprouve pas du tout le besoin de marcher. Du haut de ma petite expérience, (je ne parle pas de la taille, ce n’est pas moi qui suis petite, c’est Marichéri qui est grand. De toute façon, je mets des talons) je voulais les rassurer. C’est chacun son rythme. L’Ado (puisque je rappelle qu’il a commencé en étant bébé) a marché tout seul à 13 mois. Avant, il trottinait en donnant la main, mais refusait de se lâcher. Il se déplaçait aussi à 4 pattes, mais uniquement à reculons, on aurait dû se méfier. Et il était incapable de passer une porte, il se prenait systématiquement le mur (depuis, il a des lunettes, mais il continue à rentrer dans tout et n’importe quoi, un lampadaire, un arbre, le facteur…).

Pré Ado (qui a aussi débuté dans la vie comme bébé, c’est fou, non?) a fait preuve très tôt de velléités de mobilité, en sautant sur sa couche dans tous les sens. A 6 mois, on le retrouvait aussi bien dans la cheminée en train de brouter du charbon que dans la panière du chat (pas notre incontinente, un chat irlandais qui faisait pipi aux toilettes, lui). On s’est décidé à lui donner un baby walker, un camion à pousser pour lui apprendre à marcher pour ses 10 mois. Il a suivi les opérations de montage avec intérêt, son grand frère s’est dévoué pour lui montrer comment se servir de son nouveau jouet. Pré Ado a poussé la chose au bout du tapis, nous a regardé, l’a lâché et a continué tout seul jusque dans la télé, fracassant au passage la télécommande. Avec Pré Ado, ça ne rigole pas. Princesse 1 a marché aussi à 13 mois, sans faire la maligne comme ses frères, par contre Princesse 2 refusait mordicus d’avancer toute seule jusqu’à 16 mois. Il a fallu qu’elle rencontre une poule et qu’elle décide de la courser pour se lâcher. Bébé 5 n’a jamais voulu donner la main, et il courait dans toute la maison, y compris après la chatte ce qui n’a rien fait pour la vessie de cette pauvre bête, dès 10 mois aussi. D’ailleurs il court toujours…

Bref, ça dépend du bébé. Il ou elle se lance quand il se sent prêt, pas de raison de s’affoler. Et si vous vous inquiétez quand même, convoquez la presse. Ça a l’air de les motiver!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pomdepin 10255 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine