Magazine Côté Femmes

La Greluche : la coqueluche de Bordeaux

Publié le 19 mai 2008 par Comeinmyworld

A la soirée du Nuage des filles, j’ai rencontré La Greluche évidemment. J’ai vu la dame signer des autographes, être sollicitée et assaillie de toutes parts, donc je me suis mise de la partie aussi.

la-greluche-et-miss-hello.JPG 

Soirée du Nuage des Filles. A gauche : La Greluche, à droite : Miss Hello

Identité :  
Marie, de son prénom, 29 ans ou presque de son âge, analyste-programmeur de son occupation, casée et fière de l’être de son état et bloggueuse de sa passion.

Caractère :
Hyper stressée, grande travailleuse, rigolote, bonne poire, légèrement obsessionnelle dans le perfectionnisme. La Greluche Bordelaise a un côté très manichéen : c’est blanc ou noir, top ou nul mais pas d’entre-deux.
Une phrase : « Je suis une autiste sociale, quand je bouge de chez moi, c’est l’apocalypse ».

Etudes :
DESS informatique, elle se défend dans son domaine.
Une phrase : « J’ai redoublé une fois et demi à cause du Tarot à la cafette »

Profession :
Elle est surqualifiée pour son poste et rêve de plus de responsabilités. Mais bon, son vrai rêve, c’est de bosser sur le web, peut-être via son blog. Son job ne l’inspire que moyennement vu que…
Une phrase : « Pas de phrase »

Bordeaux :
Une phrase : « De souche et de cœur »
Elle a fait le choix, à contre-courant de notre société d’hyper productifs, de rester à Bordeaux, même si les opportunités professionnelles qui lui étaient offertes étaient moins intéressantes, parce que sa grand-mère est maintenant toute seule à Bordeaux. Elle ne veut pas trop s’en éloigner pour en prendre soin. Et puis, elle y a toutes ses attaches et « c’est plus important ». A ce moment, un côté sous jacent de sa personnalité ressort, un côté qui ne saute pas aux yeux au premier abord un peu cynique et léger qu’elle vous tend : un côté profondément humain et très petite fille.

Tâches ménagères :
Fort heureusement, elle a trouvé un homme comme on en rêverait toutes, c’est-à-dire qui prend la maison en charge, il se décrit lui-même comme « la femme idéale », et encore heureux parce que madame…
Une phrase : « Je suis un homme : je ne fais pas la cuisine et je jette mes chaussures dans un coin »

La mode :
Elle est atteinte au dernier degré et est capable de vous décrire chaque boutique de Bordeaux de fond en comble. Elle a un style autant féminin qu’androgyne, ça dépend de son humeur. Elle lance en partenariat avec Deedee un annuaire de boutiques sur un système de site collaboratif : vous pouvez leur donner vos bonnes adresses, sur toute la France, ici.
Une phrase : « Je suis une grosse malade de MA mode ! »

Son blog :
Elle l’a ouvert il y a deux ans et c’est devenu son passe-temps préféré : typiquement un blog de fille pour les filles, mais elle essaie « de ne pas se fondre dans la masse des blogs parisiens » ; Son blog, c’est son joujou, sa fenêtre sur le monde depuis son salon et elle est devenue une accro de l’échange virtuel.
Une phrase : « Je dis toujours des trucs très sensés avec extrêmement de sens derrière ». Rien à voir, je sais, mais j’avais trop envie de la mettre !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :