Magazine Football

L’Angleterre veut y croire

Publié le 19 juin 2014 par Yannc83
Steven-Gerrard-England_2783230

Après sa défaite initiale face à l’Italie  (2-1), l’équipe d’Angleterre affronte ce jeudi l’Uruguay dans un match décisif pour les deux équipes. Car son adversaire du jour s’est lui aussi laissé surprendre par le Costa Rica lors de son entrée en lice. Du coup, pour les deux équipes, ce match ressemble à un couperet.

Il était considéré avant le Mondial 2014 comme le groupe de la mort. Ce soir, ce groupe D fera une victime : l’Angleterre ou l’Uruguay. Les deux équipes s’affrontent à Sao Paul dans un match où le perdant fera ses valises. Si d’un côté les Uruguayens ont pris un coup sur la tête face au Costa Rica (3-1), les Anglais abordent confiants cette rencontre en raison de leur belle prestation face à l’Italie malgré la défaite. Mais un souci occupe tous les supporters des Three Lions : Que faire de Wayne Rooney pour ce match ? Décalé sur le côté gauche de l’attaque contre la Squadra Azzura, Wayne Rooney se sent moins à l’aise dans cette position excentrée. Et sa performance s’en ressent (deux ballons dans la surface adverse et aucun tir cadré). Roy Hodgson semble d’ailleurs l’avoir compris. Le joueur de Manchester United pourrait donc faire les frais d’un changement tactique de la part du sélectionneur anglais.

D’autant qu’en dépit de l’obligation de gagner pour conserver ses chances de qualification, l’Angleterre va devoir faire attention à ses arrières. Absent face au Costa Rica, Luis Suarez, le buteur de Liverpool, fait son retour pour cette rencontre et a de quoi faire peur à la défense anglaise qui le connait bien. Mais Roy Hodgson a tenu a dédramatiser en déclarant qu’à ce jour, le joueur n’avait rien prouvé au plus haut niveau international : «Vous pouvez être un grand joueur dans votre Championnat (Suarez joue à Liverpool), mais pour devenir un joueur de niveau mondial, vous devez briller à la Coupe du monde», a affirmé Hodgson en conférence de presse. Des propos étonnant de la part de l’ancien coach de Liverpool qui a eu Luis Suarez sous ses ordres pendant quelques mois.

En face, l’international uruguayen va retrouver son capitaine, Steven Gerrard. Celui-ci affiche sa détermination à ne pas quitter la compétition si vite : «C’est un génie, je l’ai dit plein de fois. Ce sera un boost pour les Uruguayens et les supporters. Mais ils en ont quelques-uns bons joueurs, alors on traite Luis comme les autres. On a un plan en place pour gagner ce match», a déclaré le capitaine des Three Lions en conférence de presse. Enfin, l’Angleterre veut croire qu’un temps moins chaud lui permettra aussi de mieux terminer la rencontre que contre l’Italie dans la chaleur humide de Manus. A Sao Paul cette fois, la température sera plus douce : «On s’est préparé à différentes conditions climatiques, mais c’est vrai que ce sera mieux que sous une énorme chaleur, rien que pour la qualité du match. Frais et pluvieux, c’est vrai que c’est mieux pour les équipes européennes, conclu, le sélectionneur anglais. Mais avec ou sans soleil, c’est l’orage qui attendra l’Angleterre à son retour du Brésil en cas d’élimination précoce ce soir.

← Previous Story

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Yannc83 110265 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines