Magazine

Eurockéennes de Belfort : 20 ans, et rien....

Publié le 19 mai 2008 par Polodiesel
Pour son 20ème anniversaire, le festival ne fait rien de particulier, et continue à se diriger vers un nouveau coeur de cible....

Les Eurockéennes, c'est le festival qui en quelques années a perdu toute son identité originelle. Les 4,5 et 6 juillet se déroulera la 20ème édition avec, parmi les têtes d'affiches, le doux nom de...Sinik. Et l'on ne s'arrête pas là : Camille, Cali, Moby, Gnarls Barkley, Arno dans les principaux noms sont indicateurs du changement que les programmateurs opèrent depuis quelques années : un festival moins rock, plus ouvert, qui vise un public beaucoup plus large et qui rend les anciens aficionados du festival franc-comtois plus que déçu au fil des ans.

Côté rockn'roll, on nous propose (toujours dans les têtes d'affiches) the Offspring, Ben Harper, les BabyShambles(si Pete Doherty n'est pas en taule ou en cure),C.S.S, Cat Power, the Cavalera Conspiracy, Grinderman with Nick Cave et deus.

Personnellement, un festival éclectique a toujours ma préférence à un cantonnement dans un genre. Cependant, quand on arrive à faire venir Sinik, ça fait tout de suite plus tâche. Je n'ai rien de particulier contre cet artiste, je n'aime pas ce qu'il fait, je n'écoute pas la radio, j'ai pas de petite sœur qui me saoule avec en disant que c'est lui le meilleur, donc il fait sa vie, gagne du fric, et moi je fais la mienne. Cependant, nos destins se rencontrent hasardeusement à ce festival. Que faire? Aller lui jeter des tomates comme beaucoup de gens souhaitent le faire? L'ignorer? Aller voir pour rigoler? Une petite pensée pour Diam's par ailleurs, qui s'est déjà essayée à l'exercice au Dour festival 2004

Finalement, je le plains cet artiste qui va venir affronter une majorité d'ennemis, en espérant que les programmateurs ne referont pas cette erreur ( ô programmateurs suprêmes), mais je doute qu'ils entendent nos voix à nous, les anciens habitués, car il est clair qu'avec une programmation comme celle de cette année, l'objectif est d'avoir un coeur de cible plus large, en mettant un peu tout et n'importe quoi, pour toute génération et toute influence culturelle. Certes, c'est nécessaire, mais il y a manière et manière. Je suis simplement triste de constater qu'auparavant, dans les anciennes programmations, il y avait une affiche plus alléchante, et si l'on ne trouvait pas trop son bonheur dans un genre, il était dans un autre. Cette année, c'est mitigé...Certes, il y a toujours quelques très bons groupes, mais on a plus l'impression de jeter son argent aux fenêtres que de faire une super affaire...

Et les 20 ans alors? J'allais oublier....à savoir que pour les dix ans, en 1999, les programmateurs avaient ajouté un jour à l'édition, qui faisait passer le festival de 3 à 4 jours...mais bon, ces programmateurs là sont partis, d'autres sont en place,il faut des sous, c'est la vie...

Dommage, trop de personnes de ma génération ne souhaitent même plus y aller, même ceux qui ne loupaient pas une édition...

Mais finalement,c'est pas si grave, les eurocks représentent tout de même trois jours de fête, avec des concerts à foison, de bonnes découvertes espérons et un camping géant plein de vie ( positive attitude...tiens...Lorie est toujours pas venue?...)

Bon anniversaire, un eurockéen depuis 2002

Plus: Les anciennes programmations


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Polodiesel 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte