Magazine Focus Emploi

Taux de chômage de 3,7 % à Lévis

Publié le 19 mai 2008 par Ancia
Les bonnes nouvelles de l'économie lévisienne : défis majeurs pour les employeurs
Parmi les dix plus grandes villes du Québec, c’est à Lévis qu’on retrouve les meilleurs indicateurs du marché de l’emploi. L’effervescence des développements en cours parle d’elle-même !
Selon les dernières données de Statistique Canada relatives au marché du travail, le taux de chômage de Lévis, qui se situait à 5,6 % en 2001, est aujourd’hui de 3,7 %. Il s’agit de l’un des plus bas de la province. La moyenne provinciale est d’environ 5 %.
La croissance économique est manifeste à la vue des différentes structures qui s’érigent dans son paysage. La hausse importante des constructions industrielles, institutionnelles et commerciales sur le territoire lévisien se traduit par la création d’emplois. Notamment, le tout nouveau Centre de congrès et d’exposition, intégrant un hôtel Sheraton Four Points, qui devrait ouvrir ses portes d’ici la fin du mois, engendrera la création de 200 emplois. Avec trois autres gros hôtels en route, dont le deuxième L’Oiselière à Saint-Nicolas, Lévis lorgne un nouveau créneau, le tourisme d’affaires !
De plus, la relance du Chantier maritime Davie espère faire grimper ses effectifs à plus de 800 travailleurs. La construction du terminal méthanier Rabaska créerait pas moins de 3 300 emplois pendant les trois prochaines années. La liste de travaux en cours est longue : la raffinerie Ultramar et ses projets de modernisation, Desjardins Sécurité Financière et son parc d’affaires de 50 M$, l'urgence du CHAU Hôtel-Dieu qui s’agrandit, les développements entourant la future Boîte à science au Parc des Chutes-de-la-Chaudière, etc.
Cette vigueur présente les signes d’une ville en bonne santé économique, laquelle a d’importantes répercussions sur son pouvoir d’attraction.
Le mois dernier, Le Soleil indiquait que le nombre de personnes qui habitent et travaillent à Lévis, qui étaient de 57 200 personnes en 1996, est passé à 75 100 en 2006 (note : les chiffres de 1996 ont été ajustés selon le territoire de la nouvelle ville de Lévis). Un bond considérable ! Lévis poursuit ainsi sa vitesse de croisière… Un essor, somme toute, à surveiller !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ancia 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte