Magazine Politique

Le clip de Calogero met à l'honneur les habitants d'Échirolles

Publié le 20 juin 2014 par Blanchemanche

Calogero - Un Jour Au Mauvais Endroit


VIDÉO - Le titre Un Jour au mauvais endroit du chanteur grenoblois rend hommage à Kevin et Sofiane, deux jeunes de 21 ans assassinés dans la banlieue grenobloise le 28 septembre 2012. Son clip, pudique et émouvant, a été tourné dans le quartier.Le 28 septembre 2012, Sofiane Tadbirt et Kévin Noubissi étaient assassinés dans le quartier des Granges, à Échirolles, par un groupe de jeunes de la Villeneuve de Grenoble. Calogero, originaire de la région et ayant vécu a Échirolles, a voulu leur rendre hommage avec la chanson Un jour au mauvais endroit , qui retrace le déroulement du drame.Ce c lip mis en ligne le 19 juin confirme la démarche du chanteur. Sans mélodrame, la vidéo montre des scènes de vie dans le quartier, dans le parc Maurice Thorez où les deux jeunes ont été attaqués, mais aussi sur les terrains de foot, les rings de boxe et les piscine d'Échirolles.Meriem Amari, membre de l'équipe du tournage, était chargée de faire les repérages et de rencontrer les habitants. Munie d'une liste de décor approuvée par le réalisateur et par le chanteur, elle a rencontré par le biais de la mairie les associations sportives d'Échirolles et les membres du «Collectif Marche Blanche», formé après la disparition des deux garçons d'après le nom de lamarche silencieuse organisée dans la ville le 2 octobre 2012.

Le tournage a duré quatre jours, au mois de mai 2014

Elle nous raconte: «Tous ceux que vous voyez dans le clip sont des amis des jeunes, des membres de clubs de sports mais aussi des habitants qui se sont proposé. Les gens d'Échirolles étaient incroyablement disponibles et volontaires.» Rachid Oulaouk, un habitant et ami des deux garçons a également fait partie de l'équipe technique en tant que régisseur.A la fin de la vidéo, une galerie de portraits montre des habitants de tous âges répéter les paroles de Calogero «Plus jamais ça». Le chanteur précise au Parisien que des membres de sa famille sont également présents à l'image. Il explique sa démarche dans les colonnes du journal: «Ça a résonné en moi parce que j'ai grandi dans ce quartier et que moi aussi je me suis bagarré parfois pour un mauvais regard, et j'ai aussi été défendu par mes grands frères. Mais ça n'a jamais dégénéré comme ça. Quand cette histoire est arrivée, je n'en ai pas dormi. Marie Bastide, ma compagne, a été témoin de mon émotion et l'a traduite dans le texte de la chanson qu'elle a signé.»Le tournage a duré quatre jours, au mois de mai 2014, avec une équipe de seulement quatre personnes: Meriem Amari, le réalisateur Sylvain Barrière (déjà auteur du clip de la chanson Nathan), Laurent Machuel à l'image et Rachid Oulaouk comme régisseur.http://www.lefigaro.fr/musique/2014/06/20/03006-20140620ARTFIG00270-le-clip-de-calogero-met-a-l-honneur-les-habitants-d-echirolles.php

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines