Magazine Musique

Ringo Starr parle de son nouvel album

Publié le 21 juin 2014 par Ludovic Danteny @yellowsubnet
Ringo Starr parle de son nouvel album

Il s'avère que Love is (Really) All You Need (l’amour est vraiment tout ce dont vous avez besoin).

Une récente entrevue de Ringo Starr – dans un journal canadien – a commencé par une poignée de main hygiénique (coude contre coude en vue de prévenir la propagation de germes) durant sa tournée avec son All Starr Band, pour se terminer en accolade «Peace and Love».

«PEACE AND LOVE»

Le batteur des Beatles ne peut s'empêcher de promouvoir son mantra qui le conduira à célébrer son 74e anniversaire le 7 juillet, à 12 h, dans les studios Capitol Records de Los Angeles, lors justement d'un moment «Peace and Love».

«Vous ne pouvez pas demander la paix et l'amour, a expliqué Ringo Starr, qui a lancé sa tournée américaine plus tôt ce mois-ci après cinq jours de répétitions au Casino Rama, situé à deux heures au nord de Toronto. Je le fais tout le temps, j'aime la paix et l'amour. J'ai le rêve qu'un jour, une minute, tout le monde va le faire et nous serons tous dans l'amour... J'ai vu que Pharrell avait fait le signe de la paix au Today Show, j'aime voir les gens faire ce signe.»

Starr avait de bonnes raisons d'être prudent lorsqu'il a appris que son compère Paul McCartney avait récemment été hospitalisé à cause d'un mauvais virus qui lui a fait annuler sa tournée au Japon.

«J'ai parlé à Paul, a-t-il déclaré. En fait, c'était bizarre, car je ne savais pas quelle heure il était au Japon, je n'avais même pas regardé, je pensais simplement lui laisser un message. Il a décroché et je lui ai dit "Comment vas-tu?", ce à quoi il a répondu "Je vais bien. Tu viens juste de me réveiller", et je lui ai dit "C'est toi qui viens de décrocher le téléphone!" Toujours est-il qu'il va bien, je lui ai parlé lorsqu'il est venu en Angleterre et il est en voie de guérison.»

Les deux Beatles survivants ont récemment joué ensemble durant les Grammys et le soir suivant pour un concert en l'honneur du 50e anniversaire de l'arrivée du Fab Four en sol américain. Deux événements qui ont ravi Ringo Starr.

«C'est toujours amusant de jouer ensemble, mais le spectacle était génial, a-t-il dit. C'était comme être dans le public, sauf que nous connaissions toutes les chansons. C'est toujours un plaisir de jouer avec Paul. Il a fait son spectacle, j'ai fait le mien, puis il m'a forcé à faire A Little Help From My Friends et Hey Jude avec lui.»

LA FIN N'EST PAS POUR MAINTENANT

Ringo Starr a expliqué qu'il n'y avait aucun «nouveau» matériel des Beatles en préparation, mais «encore de nombreuses façons de le proposer. Il va sortir en vinyle et en mono. C'est comme un cycle complet, il a d'abord été livré en vinyle, puis en cassette, en CD et maintenant il est de retour sur vinyle. J'aime le vinyle (…), il m'a fallu des années pour écouter des CD, car je trouvais ça trop propre. Je dois vraiment écouter, écouter et encore écouter, jusqu'à ce que j'arrive à oublier, mais j'ai une importante collection de vinyles à la maison.»

Le musicien, dont la seule autre date canadienne est le 15 juillet au Hard Rock Casino de Vancouver, ne voit actuellement aucune fin à sa carrière musicale. Il vient d'ajouter une série de concerts aux États-Unis pour le mois d'octobre après avoir visité la Nouvelle-Zélande, l'Australie, le Japon et l'Amérique du Sud l'année dernière. Il a neuf chansons prêtes pour le prochain album qui fera suite à Ringo 2012, et il dit que sa place est derrière une batterie.

«Je continue à dire que B.B. King est mon héros, il est beaucoup plus âgé que moi (88 ans) et il continue à jouer, assis, certes, mais je le suis aussi, a-t-il souligné. J'ai cette philosophie: tant que j'aurai assez de force pour soulever des baguettes, je serai en mesure de jouer. Peut-être même que dans quelques années, je jouerais de la musique très lente dans un groupe de blues. J'ai décidé il y a plusieurs années, lorsque j'ai commencé à jouer avec le All Starr, que je le ferai aussi longtemps que possible.»

Ringo Starr a publié des photos sur le réseau social Twitter de ses enregistrements avec divers artistes (de son beau-frère Joe Walsh à Dave Stewart du groupe Eurythmics) pour le prochain album prévu pour février 2015. «J'ai chanté sur six d'entre eux. J'ai mis des cuivres, des guitares, Steve Lukather (All Starr, Toto) et j'ai écrit un titre. Tout se fait chez moi à Los Angeles, depuis la maison des invités. Si vous sonnez à la porte, vous serez sur l'album. J'ai une station audio numérique, deux batteries dans la chambre, un amplificateur, une table de mixage et des micros dans le salon.

Publié le: Samedi 21 Juin 2014 - 02:45Source: canoe

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ludovic Danteny 6235 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines