Magazine

Ravitailleurs des phares et balises -Subdivision de Concarneau (1er partie)

Publié le 22 juin 2014 par Anh2

A l'occasion de l'Inventaire du patrimoine bâti de l'archipel des Glénan, Jean-Michel Robert a ressorti ses notes et photos pour reconstituer un historique des navires assurant l'entretien des phares et balises de la baie de la Forêt. Mouvements entre Concarneau et les iles Glénan du début XXeme siècle à 2008:

carte-postale-port-de-CC

Marie-Marguerite CC 1054 Chaloupe sardinière construite au chantier Leroy à Concarneau en Mai 1912 première chaloupe à avoir un moteur Bolinders de 25 CV à l’huile lourde- jauge 17 Tx. Patron Pascal Lozivit le fils du Pilote du Port ( à l’avant du bateau sur la photo)

marie-marguerite chaloupe sardiniere

(photo J.Le Roux - doc 1922)

Ce bateau a servi  de ravitailleur pour le compte des Ponts et chaussées lors de dessertes régulières des Iles Glénan notamment pour le personnel des phares et du sémaphore.

cartouche-phares-balises

Moëlez  Vedette affectée au ravitaillement des phares et au balisage pour la Subdivision des Ponts et Chaussées de Concarneau, construite à Nantes en 1930, coque bois, longueur 16m- moteur Deutz 90 CV. Mise en service à Concarneau le samedi 1er Août 1931Patrons Le Cam et Le Bourhis. 

moelez

En 1939 c’est sur la vedette du Patron Le  Bourhis que Monseigneur Duparc Evêque de Quimper embarque fin  juin pour la bénédiction de la mer et des bateaux de pêche. Cette première fête de la mer avait été proposée en 1937 par le Député Nader de Quimper pour des raisons politiques. Ce sera la dernière fête avant celle de 1947 initiée par Julien Ballery Armateur à Concarneau.

equipage du moelez 1940

Equipage du Moëlez  en 1940. 2ème à gauche Henri Cevaër (fils) qui sera comme son père fusillé par les Allemands.

Pendant l’occupation le carburant étant rare le bateau restera très souvent sur son mouillage, les phares sont le plus souvent éteints quelques rotations vers les iles seront assurées par l’Ostrée bateau des viviers Prunier utilisant ses voiles, et par les Allemands avec leur propre bateau  pour la garnison occupant les iles.

ostree

Ostrée des viviers Prunier

ravitailleur-allemand

1942, Le ravitailleur de la garnison allemande à Penfret pendant l’occupation. Photo des Archives de la Ville de Concarneau, transmise en 2010 par un ressortissant Allemand, Monsieur Scheiber, dont le Père faisait partie de la garnison occupant l’Ile de Penfret en 1942.

Le bateau ne porte aucune marque distinctive  et pourrait être un de ceux laissés par les réfugiés Espagnols arrivés à Concarneau en 1936 l’un  d’eux était amarré derrière la Ville-Close durant l’occupation. Tous les personnages sont en uniforme.

(Il y a quelques années la bordure de la cale de Penfret présentait encore comme ci-dessus une dalle manquante.)                                                                                        

La vedette est peu utilisée durant l’occupation et le 16 décembre 1944 change de nom et devient:

Henri  Cevaër I  du Nom de l’Ingénieur des Ponts et Chaussées fusillé par les Allemands

henri cevaer-article presse
 

henri cevaer-telegramme 5-10-44

image018

Ouest-France

cérémonie du 16 décembre 1944  

« Sur la proposition de l’Administration des ponts et Chaussées, Mr le Ministre des travaux publics a décidé de donner le nom d’Henri Cevaër à la vedette affectée au ravitaillement des phares et au travail de balisage et du port de la subdivision de Concarneau. L’Administration veille aussi à ce que le souvenir de l’éminent Ingénieur soit conservé dans ce port ou sa présence  fut si féconde. »

Au cours d’une cérémonie émouvante dans sa simplicité à laquelle assistaient de nombreuses personnalités, Monsieur Leport Ingénieur en Chef des Ponts et Chaussées ôta le voile tricolore qui cachait le nom de la vedette et prononça quelques paroles pour marquer le caractère de la mesure prise par le Ministre.

« Henri Cevaër était chargé de la subdivision de Concarneau depuis Août 1919, il devait y terminer tragiquement sa carrière qui fut féconde. On lui doit l’ensemble des constructions qui devaient donner à la ville l’importance qu’elle a prise comme port de pêche. Arrêté par la gestapo  assassiné prés  de Landerneau est mort victime de la barbarie Allemande. »

La manifestation du 16 décembre 1944 fut un hommage mérité rendu à la mémoire de l’Ingénieur dont la conscience et l’expérience professionnelle étaient remarquables et qui plaçait au dessus de tout l’amour de son pays. Son fils Henri sera également fusillé à proximité de Quimerch’ par les Allemands pour faits de résistance.

Le Conseil Municipal de Concarneau approuvera la décision de donner le nom de l’Ingénieur à une des rues de la ville.

plaque-rue-hanri-cevaer

Le bateau reste en service jusqu’en 1960, le moteur est alors transféré sur la vedette M T L servant de remorqueur depuis 1951.

arriere-port-CC

Au 1er plan la vedette des gardes-pêche Moros et au second plan le Moelëz devenu Henri Cevaer I

 

balise-Medee

mise en place de l’éclairage sur la balise La Médée-Juillet 1960

presse-henri-cevaer-II

Henri  Cevaër II  arrive à Concarneau le 2 octobre 1960 et fera une brève carrière. La vedette Henri Cevaër I ex Moélez mise à la retraite est remplacée par une vedette construite au chantier de Sartrouville, un bâtiment plus trapu plus moderne et mieux adapté croyait-t-on aux travaux en Atlantique. D’une longueur de 15m60 et d’un déplacement de 18 tonnes, sa vitesse sera de 9 noeuds. Sa coque en bois doublée de cuivre et une carène divisée en cinq compartiments.

henri-cevaer-II

(photo Ouest-FRance)

Bien que dessinée par l’Architecte des phares et balises il va s’avérer  rapidement qu’elle n’est pas du tout adaptée aux travaux auprès des balises de la zone d’exploitation de la subdivision de Concarneau, pourtant

« La commission de sécurité avait jugé le navire comme étant parfaitement  satisfaisant à la mer !! »

henri-cevarer II et III

La vedette ne restera que quelques mois opérationnelle sur le secteur de Concarneau et déjà il est annoncé un bâtiment plus adapté à la zone.

presse-henri-cevaer-III

image019
 

Henri  Cevaër III Vedette construite à Bordeaux chantier de la Garonne en 1961 arrive à Concarneau le 12  Janvier 1962 qui restera en service jusqu’en avril 2008  à l’arrivée du nouveau baliseur. A son arrivée à Concarneau la vedette était accompagnée par le même bâtiment Ile de Batz  qui rejoignait la station de Lézardrieux (quatre vedettes identiques seront réalisées pour : Concarneau, Lézardrieux, Lorient et la Charente).

presse-henri-cevaer-III-arriere-portCC

1971 Henri Cevaër III remplace la balise de Baguenés dans l’arrière port (Ouest-France)

longueur 16m-moteur 100 CV- treuil et mât de charge de 1,5 tonne- cale pour le matériel. tout au long de sa carrière à Concarneau subira des transformations, élévation du pavois  suppression du mât de charge et remplacement par une grue (1992)-renforcement de la passerelle etc…

equipage-henri-cevaer-III-1966

Equipage Henri Cevaër III -  1966 De gauche à droite : François Lancien-François Richard- René Lozivit et André Denier (collec JMR)

henri-cevaer-III-a-penfret

Henri Cevaër III mouille le coffre des phares et balises devant la cale de l’Ile de Penfret

coffre-phares-et-balise

presse-delegation-soviet2

presse-delegation-soviet

Avril 1975  C’est à bord du Henri Cevaër III que la délégation Russe de la Coopération technique Franco-Russe conduite par le Vice Président Ganitchev a visité les installations portuaires (Ouest-France)

henri-cevaer-III-dans-chenal

H cevaer 1992

avec sa grue 1992

H-cevaer-slipway-1998

sur le slipway 1998

H-cevaer-III-avec-bouee-beg-mor
 

avec la bouée de Beg-Morg  (Doëlan)  

H-cevaer-avec-materiel-pour-iles-glenan

avec du matériel pour les phares de Penfret et des Moutons

H-cevaer-III

devant Beg Meil

H-cevaer-intervention-AR-port-CC
 

Intervention sur la balise N°6 arrière port  de Concarneau

H-cevaer-2008-ravitaille-CNG

Août 2008  Henri Cevaër III n’est plus en service  il effectue ici le ravitaillement du centre nautique des Glénan. La vedette du centre ayant été endommagée par un incendie.

presse-derniere-sortie-H-cevaerIII

  La vedette Henri Cevaër III sera vendue par les domaines transférée Plaisance en 2009

 ......

à suivre... de 2008 à nos jours


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anh2 7530 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog