Magazine Internet

Je sers Wikipédia et c'est ma joie

Publié le 22 juin 2014 par Pierrotlechroniqueur

Je suis tombé, grâce à un twitt de l'ami Juraastro, sur un billet publié dans la revue Pour la Science par la naturaliste et historienne Valérie Chansigaud. C'est ici, sur le lien kivabien, qu'on peut le trouver. Le titre, "Wikipédia et l'Encyclopédie des Lumières, pourquoi vouloir les comparer ?", est alléchant, et la suite de l'analyse n'est — du moins, c'est mon humble avis — pas décevante du tout. En particulier sur le rapport à l'actualité : dire que Wikipédia n'est pas l'Encyclopédie de Diderot est l'un des arguments-bateau préférés de celles et ceux qui veulent à tout prix que notre projet bien-aimé soit aussi un site d'informations en ligne. Je vous laisse apprécier, ami lecteur, la démonstration, par Chansigaud, de l'incohérence majeure — pour na pas dire l'incompréhension fondamentale — que porte en elle cette théorie. Ce fut très agréable à lire, merci à elle.

Note : Comme il n'y a pas que les encyclopédies et les articles de revues scientifiques dans la vie, le titre du présent billet contient une référence hautement culturelle, à apprécier à sa juste valeur. Savez-vous, ami lecteur, à quelle œuvre il est fait référence ?

PS : Comme le rappelle Thesupermat sur Twitter, Valérie Chansigaud, même si elle écrit ici en qualité de chercheuse, n'est pas étrangère à Wikipédia puisqu'elle y fut (il y a un bon moment) une administratrice et contributrice prolifique, sous le pseudonyme de Valérie75.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierrotlechroniqueur 187 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine