Magazine Sport

Mécanismes et déroulement d’une agression type « prédation »

Publié le 22 juin 2014 par Pyrate

Après avoir détaillé le déroulement d’une agression type « mâle alpha », examinons celui d’une agression perpétrée par un « prédateur ».

agression1

Dans un article précédent, nous avons évoqué la motivation du prédateur. Obtenir une ressource (argent, objet de valeur ou faveur sexuelle principalement) est son seul et unique objectif. Contrairement à l’agresseur type « mâle alpha », la domination n’est pas un but en soi mais un moyen pour atteindre son objectif. La recherche du rapport bénéfice / risque  oriente toute sa stratégie. Obtenir ce qu’il veut le plus vite possible avec le moins de risques possible.

Le choix de la victime :

Le prédateur choisira donc sa victime suivant ces deux critères :

-   Elle possède ou semble posséder la ressource recherchée : Une personne bien habillée (donnant donc l’impression d’être fortunée), arborant des bijoux ou un smartphone hors de prix, une fille habillée de manière sexy (exhibant ses atouts sexuels)…

-   Elle est ou semble faible et vulnérable : personne âgée, isolée, un touriste ne connaissant pas les environs, une personne timide et peu sûre d’elle…

La traque :

Une fois la victime choisie, l’agresseur prendra souvent soin de l’évaluer soit en la testant (en l’abordant par exemple), soit en la suivant afin de vérifier son statut de victime vulnérable. Cette évaluation sera également le moment de choisir sa stratégie d’attaque. Attaque surprise, à main armée, dans un lieu isolé… Tous les moyens sont bons pour mettre toutes les chances de son côté.

L’attaque :

Si chaque situation est différente, certains points communs peuvent cependant être observés :

-   Contrairement à l’agression de type mâle alpha qui débute par une dispute et monte souvent crescendo en tension, la victime d’une agression de type  « prédation » sera le plus souvent attaquée par surprise.

-   L’utilisation d’une arme (le plus souvent un couteau) est beaucoup plus fréquente lors d’une agression type « prédation » qu’une agression type « mâle alpha ». Ce qui rend l’agression type « prédation » beaucoup plus dangereuse.

-   Contrairement à l’agression type « mâle alpha », les agressions type « prédation » sont le plus souvent perpétrées dans des lieux isolés.

-   Contrairement à l’agression type « mâle alpha » ou un rapport de force plus ou moins équilibré s’installe entre les deux protagonistes, une attaque type « prédation » induit une relation agresseur / victime totalement asymétrique tant du point de vue tactique que physique ou psychologique. Le but étant l’annihilation physique ou psychologique totale de la victime afin d’obtenir une soumission totale et lui ôter toute velléité de résistance.

La vidéo suivante présente un véritable cas d’école d’agression de prédation.

 

Ces deux types de comportements d’agresseurs comportent donc des différences fondamentales que nous allons tenter d’exploiter dans l’élaboration de nos stratégies d’évitement et de négociation.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pyrate 1499 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine