Magazine High tech

La Maker Faire arrive à Paris

Publié le 23 juin 2014 par Pwrlovers @pwrlovers

Ce week-end, le Centquatre accueillait à Paris la deuxième édition française de la « Maker Faire », LE rassemblement de tous les bricoleurs de l’ère numérique, arrivé sur nos côtes à Saint-Malo l’année dernière. L’événement accueillait une compétition de robots et des démonstrations de drônes, mais aussi de nombreux stands où des amateurs éclairés et des professionnels présentaient leurs idées et leurs réalisations.

On pouvait y goûter des toasts de tartare d’algues offerts par une coopérative bretonne, serrer la main d’un humanoïde open-source, ou acheter des objets d’art fabriqués avec des pièces de récup’.

Le mouvement maker est né aux Etats-Unis, un pays de sérieux bricoleurs, où la culture de la bidouille et le savoir-faire industriel font bon ménage. Sa caractéristique est d’associer les outils d’usinage classiques à la vague de technologies numériques. Les « bricodeurs » sont donc aussi à l’aise avec une fraiseuse qu’avec une ligne de code. Mais même s’ils ne savent pas tout, ce n’est pas grave, car les lieux où ils se rencontrent et travaillent sont des lieux d’échanges de connaissances.

Internet est bien sûr largement mis à contribution, non seulement pour progager le savoir-faire, avec des tutoriels en vidéos ou des mode d’emplois détaillés pas à pas, mais ce n’est pas tout. On s’y échange les programmes pour faire tourner les machines numériques des ateliers de fabrication.

Les fameuses imprimantes 3D par exemple ont besoin de fichiers qui décrivent les objets à fabriquer. On peut les réaliser soi-même avec des logiciels gratuits comme SketchUp, mais on peut aussi les télécharger si quelqu’un d’autre dans le monde s’est déjà penché sur le problème que vous abordez !

La deuxième édition française de la

Le robot InMoov était présent sur la « Maker Faire », LE rassemblement de tous les bricoleurs de l’ère numérique, qui s’est tenu à Paris ce week-end.

Un sculpteur français, Gaël Langevin, a ainsi mis en ligne un robot presque complet (il n’a pas de jambes), qui a été dupliqué à 130 exemplaires dans le monde, imprimé sur des imprimantes 3D sur les 5 continents. InMoov était bien sûr présent sur la Maker Faire, pour la joie des enfants qui s’adressaient à lui tout naturellement.

Remonter à la source :
Maker Faire les 21 et 22 juin au CENTQUATRE-PARIS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pwrlovers 1531 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte