Magazine Humanitaire

15 ans après l’interdiction des mines antipersonnel : rester vigilant

Publié le 23 juin 2014 par Frédéric Joli

maputo-3rd-review-conferenceQuinze ans après que la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel est devenue un instrument de droit international contraignant, les mines antipersonnel continuent à faire payer un tribut en vies humaines terriblement lourd. Les États qui se réunissent aujourd'hui à Maputo (Mozambique) devront s’atteler à maintenir et à renforcer la dynamique d’éradication de ces armes, et à améliorer le soutien dont ont cruellement besoin les victimes de ces engins.

Les États qui participeront dès le 23 juin à la troisième conférence d’examen de cette convention se pencheront sur les défis qu’il faut encore relever pour parvenir à un monde sans mines, objectif à la réalisation duquel ils s’étaient engagés pour la première fois lors d’une réunion du même type qui s’était tenue à Maputo déjà, en 1999. Alors lui-même durement touché par le fléau, le Mozambique en est aujourd’hui presque venu à bout, grâce au déminage de quasiment tous ses champs de mines (Lire la suite)

A voir le premier épisode de la nouvelle série vidéo de la délégation du CICR, "La guerre légendée par le Droit" portant sur la question des mines antipersonnel.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Joli 39757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte