Magazine Conso

Je veux les fesses De Jo’ !

Publié le 23 juin 2014 par Lheureuseimparfaite @LImparfaite

Aujourd’hui nous allons parler "fesses". Et oui, pas de CSS, de DIY, ni de tarte aux pommes, mais de nos formes et de celles de notre fessier en particulier.

jo chez le chirurgien

Je viens de revoir Joséphine (adaptation des BD sur l’héroïne Joséphine de Pénélope Bagieux, est-il bien utile de vous la présenter ?) et ma réaction a été toute différente concernant un petit détail d’importance : les fesses de Joséphine.

josephien penelope bagieux

Le film est super sympa – Marilou Berry, Berengère Krief et Mehdi Nebbou sont top (tout comme le chat rouqin qui interprète Brad Pitt ;) ) – mais vu l’approche imminente du porté de maillot de bain, mon attention (pour ne pas dire mon obsession) se porte donc sur notre physique (de naïade ou de lamantin ?)

Bref, à sa sortie en décembre 2013, quand j’ai vu à l’écran les fausses fesses de Joséphine, je me suis dit, moi aussi à sa place, je ferais tout pour en changer ou tout du moins j’aimerais qu’elles puissent s’affiner d’un coup de baguette magique (ben, oui, soyons honnête, le sport, la volonté, les régimes et moi, ce sont des mondes très éloignés…)

Enfin, je suis du genre à me dire, comme Joséphine que la seule chose qui pourrait me sauver (et sauver mes fesses de la gravité et de mes excès réconfortants de gourmandise) c’est un bonne grosse liposuccion suivi d’un découpage-charcutage des chairs excédentaires. Moui, bon, ça fait un peu peur et surtout c’est totalement hors budget…

jo salle d attente
Alors qu’est-ce qui a changé aujourd’hui ???? Est-ce que je ne rêve pas toujours d’avoir un fessier "parfait" de mannequin ultra fin, ultra lisse,ultra ferme et sans une once de gras ? Bon, si j’avoue, un peu, parfois (souvent dans les cabines d’essayage!). Mais LA grosse différence, c’est que je serais aussi déjà pas mal contente d’avoir les "fesses de Joséphine" et qu’aujourd’hui je suis pas mal d’avis -comme le chirurgien Brésilien du film, Marcello- que Jo elle a un cul parfait et qu’à la limite, tout ce qu’on peut lui recommander (et à nous aussi) c’est un peu de sport.

Autant vous dire qu’en ce qui me concerne ce n’est pas franchement gagné ! J’ai un peu fait le chemin inverse de Marilou Berry qui était un peu grassouillette et qui s’est énormément affinée, pour passer d’une fille fine (qui faisait ultra attention) à une fille "avec des formes" (qui ne sait plus et qui ne veut plus se priver de quoi que ce soit).

Par contre, la chance que j’ai, c’est que ce problème de fessier charnu et dodu ne me semble plus aussi capital qu’il pouvait l’être à mes yeux avant et que je me sens prête à faire avec ce que j’ai et si je fais des efforts pour m’améliorer ce n’est plus parce que je ne supporte pas mon corps mais au contraire parce que je m’aime bien et que je pense que je mérite de faire des choses qui sont bonnes pour moi.

Et en Post Scriptum : deux petites vidéos bonus.

♥La bande annonce de Joséphine si vous avez zappé cette petite comédie sympatoche ♥et ensuite la vidéo Street Style – Josephine (Marilou Berry) réalisée pour et par l’excellent site madmoiZelle.com.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lheureuseimparfaite 2252 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines