Magazine Santé

Les jeunes Françaises adoptent le stérilet

Publié le 23 juin 2014 par Santelog @santelog

CONTRACEPTION: Les jeunes Françaises adoptent le stérilet – ANSMUne chute de l’utilisation des contraceptifs oraux combinés (COC) de 3ème et 4ème génération qui s’accélère depuis début 2014, atteignant 60% à période comparable, c’est la tendance décrite par ce nouveau rapport de l’Agence nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) portant sur l’évolution de l’usage des COC sur une période d’observation longue de 16 mois. Parallèlement, les femmes reviennent aux COC de 1ère et 2ème génération et commencent également à adopter les autres contraceptifs, en particulier dispositifs intra-utérins qui constituent aujourd’hui plus de 40% des ventes des  » autres dispositifs « .

CONTRACEPTION: Les jeunes Françaises adoptent le stérilet – ANSM
Le recours au dispositif intra-utérin (DIU), jusque-là un peu boudé par les Française (DIU au cuivre, DIU progestatif) augmente ainsi dans toutes les tranches d’âge considérées et en particulier chez les jeunes femmes, avec une hausse supérieure à 30% reportée chez les femmes âgées moins de 40 ans. Ainsi, les jeunes femmes âgées de 20-29 ans représentent désormais un quart des ventes, vs 41% pour les femmes âgées de 30 à 39 ans et 3% les 15-19 ans. Les DIU au cuivre marquent ainsi une hausse supérieure à 60% chez les femmes âgées de 20-29 ans, vs 46% chez les 30-39 ans qui représentent 37% des ventes de ce dispositif.

Les autres tendances marquantes confirment les évolutions identifiées lors des précédents points mensuels de février à juin 2013, de septembre 2013 et de février 2014 : Il s’agit de,

la très faible diminution des ventes globales de contraceptifs (hors préservatifs) de 0.5%.

une diminution de 15% des ventes d’estroprogestatifs non oraux (dispositifs transdermiques et

anneaux vaginaux).

une augmentation globale de 26% des ventes d’autres dispositifs (implants, dispositifs intra-utérin

avec et sans progestatif).

une diminution globale de l’ordre de 5.6% des ventes générales de COC liée à la forte diminution des ventes de COC de 3ème et 4ème génération et un nouveau ratio COC de 1ère et 2ème générations / COC de 3ème et 4ème générations de 79% / 21%.

Ces transferts de mode de contraception n’ont entraîné qu’une faible augmentation du recours aux contraceptifs d’urgence, soit une augmentation globale de 5.6% par rapport aux données reportées de 2012.

Source: ANSM Evolution récente de l’utilisation en France des contraceptifs oraux combinés (COC) et autres contraceptifs

Pour en savoir plussur la Contraception


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine