Magazine Science

Ne vous endormez pas sur l’autoroute

Publié le 19 mai 2008 par Raymond Viger

Ne vous endormez pas sur l’autoroute

(Agence Science-Presse) – La fatigue au volant est une cause bien connue d’accidents. Mais au-delà des heures de sommeil perdues, il y a peut-être un autre facteur qui a été sous-estimé: la monotonie des autoroutes. Selon des simulations menées à l’Université nationale centrale de Taïwan, plus de 80 minutes d’autoroute amoindriraient vos réflexes. Tous les deux kilomètres, les chercheurs envoyaient un signal auquel le conducteur devait réagir. À partir de la 80e minute, il mettait 0,3 seconde de plus. Ça n’a l’air de rien, mais à 100 kilomètres à l’heure, ça se traduit par 8 mètres de plus pour s’arrêter.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte