Magazine Politique

Le bouc-émissaire Lavrilleux et les autres

Publié le 24 juin 2014 par Falconhill
Jérôme Lavrilleux est donc suspendu de l'UMP et renvoyé devant la commission de discipline de ce parti tous les jours un peu plus consternant.  Le bouc-émissaire a bon dos. Le pire est que cela se voit...
Je lisais un peu les actualités tout à l'heure. Je me disais bêtement que vu que Lavrilleux, simple lampiste, devait être suspendu de l'UMP, il y aurait du vide dans le parti. Toute la bande de la campagne de 2012, le chef en tête... Et bien non. Seul Lavrilleux est suspendu. Pas Sarkozy, pas Copé. Juste Lavrilleux. 
Et le pire est que les militants semblent trouver ça normal. Humainement et politiquement, cela ne pose de problème à personne. Lavrilleux seul coupable. Celui d'avoir parlé. C'est extraordinaire... C'est abject.  Enfin, je trouve ça abject.
Il y a décidément quelque chose de profondément inhumain dans la politique, et dans les partis politiques... Je ne devrais pas en être surpris pourtant...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Falconhill 1396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines