Magazine Football

Le vrai mercato commence maintenant : le point

Publié le 24 juin 2014 par Passionacmilan

Le vrai mercato commence maintenant : le pointLa première phase du mercato, celle des paramètres zéro (Agazzi, Alex et Menez) et des copropriétés est terminée. Des 15 copropriétés à résoudre, 2 ont été prolongées (Comi et Verdi), 5 ont été en faveur de Milan (Poli, Saponara, Albertazzi , Gori et Pacifico) alors que les 8 autres joueurs concernés (dont Paloschi) ont définitivement quitté l’AC Milan. On est maintenant entré dans la seconde phase de mercato, le traditionnel, avec achats et ventes de joueurs. Inzaghi et les dirigeants ont défini les objectifs mais pour les atteindre il faudra d’abord vendre…

Pour la prochaine saison, qui sera lancée le 10 juillet à Casa Milan (nouveauté proposée par Barbara Berlusconi pour valoriser le nouveau siège central), le trio Berlusconi – Galliani – Inzaghi a décidé que le nombre d’éléments parfait pour l’effectif était 24 : 3 gardiens, 8 défenseurs (4 centraux, 4 latéraux), 7 milieux et 6 attaquants. Où en est-t-on? Quels sont les plans? Analysons par secteur :

GARDIENS
En théorie, Milan a déjà son trio de gardiens pour la prochaine saison : Abbiati a prolongé d’une saison, Agazzi a été engagé gratuitement et Gabriel préfère tenter sa chance à Milan plutôt que d’être prêté. Amelia et Coppola n’ont pas prolongé leur contrat. Sauf grosse surprise (et on n’est jamais à l’abri), cela ne devrait pas changer.

DÉFENSE
La défense pourrait subir une grosse révolution. L’arrivée d’Alex et la confirmation probable de Rami sont les premiers pas. Mais l’AC Milan pense à renforcer ultérieurement la défense et s’intéresse au défenseur central très prometteur de la Sampdoria et de l’équipe nationale d’Allemagne, Shkodran Mustafi. Cependant pour penser agir entrée, il faudra d’abord penser à dégraisser. Compte tenu de « l’intouchable » Bonera, il reste une seule place en défense centrale et actuellement il y a Mexès, Zapata et Zaccardo (doit-on compter Vergara?). Deux départs sont nécessaires pour ne pas être en sureffectif, trois départs sont nécessaires pour éventuellement faire place à Mustafi.

Sur les flancs, Milan dispose actuellement de De Sciglio, Albertazzi, Abate, Constant et Didac Vilà. Seul De Sciglio est assuré de rester et devrait évoluer à gauche. Didac Vilà et Constant font partie de la liste des joueurs à vendre, Albertazzi est à évaluer et un prêt n’est pas à écarter. Abate a un contrat jusque 2015, ce qui laisse deux possibilités : prolonger (s’il revoit ses prétentions salariales) ou quitter. La situation des latéraux dépend beaucoup de lui car sa vente permettrait de pouvoir investir. Pour le moment Milan attend mais s’est renseigné sur Santon, Vrsaljko et Contento sans oublier un éventuel retour de Darmian.

MILIEU DE TERRAIN
Le milieu ne changera pas énormément. Le nombre de joueur initialement prévu était de 6 mais la longue blessure de Montolivo a augmenté le chiffre à 7 joueurs. En plus du capitaine, Inzaghi pourra compter sur Muntari qui a prolongé jusqu’en 2016, Poli qui a été racheté et Cristante après que le club ait repoussé les avances de Benfica. Après avoir émis des doutes quant à son futur, De Jong a rectifié ses déclarations : finalement il devrait rester et pourrait même prolonger son contrat qui expire en 2015.

Avec le départ de Traoré, le milieu est numériquement complet mais Nocerino est destiné à rejoindre Torino et Essien est poussé vers la sortie car il ne fait pas partie des plans d’Inzaghi. En fonction de ces départs (et d’un éventuel repositionnement de Honda), Milan devrait donc recruter un voire deux milieux mais ce n’est actuellement pas la priorité. Les pistes ne manquent pas et les opportunités vont se multiplier dans les prochaines semaines.

ATTAQUE
L’attaque est le secteur le plus incertain et celui qu’il faut dégraisser le plus : minimum 7 joueurs. Alors que Kakà est de plus en plus destiné à rejoindre le Brésil et les USA, la liste des départs contient également Robinho, Niang, Matri, Birsa, Petagna et Saponara (seuls (les salaires de) Matri et Robinho pourraient poser problème). L’idée est de mettre 6 attaquants à disposition d’Inzaghi : 2 pointes et 4 éléments offensifs, principalement des ailiers pour évoluer en 4-3-3.

Sur les flancs, Inzaghi peut déjà compter sur 3 joueurs : El Shaarawy, Menez et Honda. Le quatrième pourrait être Iturbe, l’objectif déclaré (Lady B : « Mon père et Galliani s’en occupent« ) de l’AC Milan. Les contacts entre Galliani et Sogliano (probable futur DS de Milan) sont intenses et le prix est d’environ 25M (éventuellement moins avec Saponara inclus dans l’échange), ainsi qu’un salaire de 1,5M pour le joueur, qui a déjà donné son accord. Le paiement devrait être échelonné mais l’opération est uniquement possible en cas de départ de Kakà : les 8M bruts de son salaire permettraient de financer le premier paiement du transfert. Les autres départs aideraient également mais le départ (très probable) de Kakà est celui qui permettrait de débloquer tout de suite la situation (Verona semble disposé à attendre).

Au centre de l’attaque, il y aurait Balotelli et Pazzini mais SuperMario semble destiné à quitter Milan. Barbara Berlusconi a plus ou moins ouvert à sa vente en ne le considérant pas irremplaçable. Arsenal a montré son intérêt mais Monaco pourrait faire monter les enchères si la vente de Falcao au Real Madrid se concrétise (ce qui semble très probable). Reste à voir si les 25-30M seront réinvestis, en totalité ou en partie et si ce sera pour un attaquant ou d’autres secteurs, laissant Pazzini et Matri comme pointes (scénario peu probable). Pour remplacer Balotelli, Milan observera la rotation des grands attaquants en Europe. Les pistes comme Mandzukic et Dzeko sont évoquées mais sont seulement au stade de rumeurs. Tout dépendra de la situation du mercato lors de la vente de Balotelli, si celle-ci a bien lieu.

CONCLUSION
Ce Milan n’a pas besoin de quantité mais de qualité. L’effectif a besoin d’être dégraissé avec au moins 10 départs pour ensuite cibler de nouveaux joueurs de qualité, peu en nombre mais capables d’augmenter la valeur de l’équipe. Les opérations s’effectueront dans tous les secteurs, défense, milieu et attaque, avec l’objectif de passer de 33-35 joueurs à 24 éléments, un nombre jugé suffisant pour disputer uniquement le championnat de Serie A, où l’AC Milan aura l’obligation de monter sur le podium et retrouver la Champions League.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Passionacmilan 14506 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines