Magazine Focus Emploi

La robotique au service de l'indépendance des seniors européens

Publié le 24 juin 2014 par Rozennlefeuvre @aladom
La robotique au service de l'indépendance des seniors européens

GiraffPlus, un système de téléassistance robotisé

Avec une population de plus en plus vieillissante, on constate un nombre croissant de personnes âgées qui désirent rester dans leurs maisons au lieu d'aller vivre dans une maison de retraite. Malheureusement, elles sont dans l'incapacité de vivre seules pendant longtemps, et ont besoin pour certaines, d'une assistance permanente. Une solution, développée dans le cadre d'une initiative commune par des chercheurs suédois et italiens, a donc été trouvée afin de combler les besoins des seniors européens. Il s'agit du projet robotique financé en partie par l'UE : le système GiraffPlus.

Qu'est-ce que le système GiraffPlus ?

C'est un système de téléassistance robotisé dont le rôle est de procurer une aide en permanence aux personnes âgées qui vivent seules dans leurs maisons. Ce robot s'occupe de la santé et de la sécurité du senior qu'il assiste. Il contrôle les constantes de santé des séniors grâce à une série de capteurs et surveille les différents systèmes de sécurité qui sont placés autour de la maison. Tous les résultats des contrôles et analyses de santé ou de sécurité du senior, sont transmis à un système central auquel peuvent être connectés les parents et les amis des personnes assistées, ainsi qu'aux professionnels médicaux qui sont chargés de leur suivi. Les capteurs qui sont installés peuvent mesurer la tension d'une personne ou en détecter les chutes, et distinguer des événements spécifiques ou des résultats inhabituels, afin de déclencher une alerte aux membres de la famille ou au personnel soignant d'une maison de retraite.

GiraffPlus n'est pas conçu pour être conçu pour être un remplaçant des soins humains, mais plutôt de le compléter afin de permettre aux personnes âgées d'être plus indépendantes tout en étant suivies de près.

Un robot dédié pour un service personnalisé

L'un des points forts du système est son offre personnalisée. Bien que le service soit conçu de façon générique, les capteurs à poser et les fonctionnalités des robots pourront être customisés pour s'adapter aux besoins spécifiques de chaque destinataire. Ainsi, le robot sera un partenaire de tout instant dont l'intérêt sera ressenti de façon particulière pour chaque senior, comme s'il jouissait d'un programme personnel dans une maison de retraite.

L'état d'avancement du projet GiraffPlus

Encore au stade d'évaluation, le système a été installé actuellement dans six maisons partout en Europe, dont deux en Espagne, deux en Italie et deux en Suède. Un des utilisateurs actuels du système est une grand-mère de 94 ans qui vit en Italie. Elle appelle son robot ménager "Mr Robin" et poste fréquemment sur son blog (voir la vidéo ci dessous), ses aventures quotidiennes avec son ami électronique. Le processus d'évaluation va s'étendre à neuf maisons supplémentaires d'ici la fin de l'année. Il est prévu qu'il rentrera en production commerciale en 2015.

Les promoteurs du projet n'ont pas encore résolu certains problèmes techniques, logistiques et commerciaux, notamment :

  • Quel est le meilleur circuit de distribution à mettre en place ? Faut-il directement vendre aux clients ou passer par des intermédiaires outillés techniquement tels que les fournisseurs de santé ?
  • Comment seront effectués le service après-vente et les opérations de maintenance ?

Ce qui est certain, c'est que presque tous les composants qui ont été utilisés pour construire les robots, sont déjà disponibles dans le commerce, ce qui signifie qu'il ne sera pas difficile d'en effectuer la maintenance.

Illustration : Photographer: Terése Andersson

Partager sur les réseaux sociaux


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rozennlefeuvre 5972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog