Magazine Santé

VACCIN ROR: Anaphylaxie sur un jeune bébé, un cas très isolé – NHS

Publié le 25 juin 2014 par Santelog @santelog

Cette histoire, relayée par les médias britannique et remise à sa place par le National Health Service (NHS) britannique est celle d’un bébé âgé seulement de 2 mois et vacciné par le vaccin ROR par erreur, une erreur heureusement vite identifiée. Une erreur que le NHS souhaite relativiser compte-tenu du grand nombre de patients traités soit près d’un million toutes les 36 heures. Une erreur qui ne doit pas remettre en cause l’importance de la vaccination ROR.

En France, la vaccination «  ROR  » revêt une importance particulière, en raison de la recrudescence des cas de rougeole (+ de 24.000 cas) entraînant des centaines de complications de type pneumopathies et, dans une moindre proportion, complications neurologiques de type encéphalite ou myélite. L’insuffisance de la couverture vaccinale et l’importance des taux d’incidence les plus élevés chez les enfants âgés de moins de 1 an encouragent à respecter les recommandations vaccinales, dont pour le petit enfant, un schéma à 2 doses, à partir de l’âge de 12 mois et avant l’âge de 2 ans.

 

Sur la vaccination avant l’âge de 12 mois : En France, depuis le calendrier vaccinal 2013, la vaccination ROR avant l’âge de 12 mois a été restreinte aux enfants qui vont voyager ou séjourner dans un pays de haute endémicité de la rougeole ou qui ont été en contact avec des cas de rougeole. Dans ces derniers cas, la vaccination reste recommandée entre les âges de 6 à 11 mois. Dans le cas général, une vaccination contre la rougeole avant l’âge de 12 mois n’est plus recommandée, en raison d’une réponse immune significativement inférieure à celle des enfants vaccinés à 12 mois ou plus.

Le NHS qui enquête sur les préoccupations soulevées par cette vaccination d’un enfant trop jeune, informe que s’il n’est pas souhaitable de vacciner un enfant de 2 mois avec le vaccin ROR, il n’y a pas risque clinique pour le bébé et cela ne met pas la vie du bébé en danger. Le NHS fait donc le point sur les effets indésirables possibles de la vaccination, comme

·   une forme légère des oreillons ou de la rougeole après la vaccination ROR,

·   quelques rougeurs qui vont disparaître ensuite,

·   des convulsions, plusieurs jours après la vaccination, chez 1 /1.000 enfants vaccinés.

·   une réaction allergique grave (anaphylaxie) peut très rarement survenir mais dans de très rares cas.

Sources:The Daily Telegraph June 19 2014Two month old baby ‘given MMR jab

NHS MMR jab unlikely to harm young babies (Vignette)

VACCIN ROR: Anaphylaxie sur un jeune bébé, un cas très isolé  – NHS
Lire aussi : ROUGEOLE: Coup de gueule contre la peur du ROR


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine