Magazine Beauté

Je n'impose pas des princesses... mini Radieuse les choisit!

Par Josianne Brousseau @etre_radieuse

Bonjour les radieux et les radieuses!
Ma fille est gâtée! Mes parents sont hyper gâteau comme grand-parents... Mon p'tit frère est lui aussi gâteau,  ma grand-mère et ma tante,  la même chose! Tout le monde arrive souvent avec un nouveau jouet, livre ou vêtement... Le tout dans un amalgame de diversité en passant par le ballon, aux livres sur les pirates ou des peluches. Personne ne lui impose des poupées ou des princesses,  elle les choisit elle-même et ce sans blague! Souvent lorsqu'on est parent, on se fait juger par le choix des jouets de nos enfants!  La preuve,  on en parlait encore hier matin dans la Presse. Et je cite :

" Pour Francine Descarries, sociologue à l’UQAM, les jouets n’ont rien d’anodin. Ils font partie des mécanismes de socialisation des enfants. La tendance marquée des magasins à catégoriser les jouets selon le sexe des enfants lui pose un véritable problème.

« Je ne prône pas l’abolition des camions ou des cuisinières. Mais je les peinturerais en beige et je m’assurerais qu’il y ait une rotation des jouets entre les garçons et les filles. »

— Francine Descarries, sociologue à l'UQAM

Elle voit un lien de cause à effet entre les jeux et le développement de certaines aptitudes. Traditionnellement, les filles jouent moins aux autos ou à la balle, ce qui aide à développer la partie du cerveau en rapport avec l’espace. Et on se demande pourquoi les femmes ont moins le sens de l’orientation, donne-t-elle en exemple.

Comme les enfants reçoivent généralement des jouets associés à leur sexe dès leur naissance, ils apprennent rapidement à quel modèle ils doivent se conformer.

« Les gens ne vont pas dire : tu dois jouer à l’auto parce que tu es un garçon, mais ils vont se montrer enthousiastes quand leur fils joue avec une auto. Les enfants le sentent. Ils vont se conformer parce qu’ils ont besoin d’être aimés. C’est un besoin fondamental », ajoute Roxane De la Sablonnière, professeure de psychologie à l’Université de Montréal. Elle prend bien garde de blâmer les parents. C’est implicite, on perpétue les stéréotypes bien souvent sans s’en rendre compte, précise-t-elle.

Francine Descarries croit que les petites filles devraient avoir accès à d’autres modèles féminins que celui de la princesse reconnue pour sa beauté et son désir de plaire. D’autres modèles comme princesse Leia pour qui Natalie Wreyford a fait campagne. Il s’agit d’une autre princesse, bien sûr. Mais en connaissez-vous beaucoup des princesses qui manient les armes, combattent avec l’Alliance Rebelle et prennent la tête de la Nouvelle République ?"

L'an dernier avant D'accoucher (un mois avant d'accoucher) je ne me souviens plus qui c'était exactement,  mais j'étais dans un souper et on m'a dit ce qui suit :" mets pas la chambre de ta fille toute rose, ça va te donner mal au coeur! " ou encore: "tu as choisi du rose? Savais -tu que tu es entrain de stéréotyper ta fille? " le hic c'est que moi, bien que j'écoute du gros métal, Cradle of Filth par exemple,  j'adore le rose et les princesses!  La chambre de Mini Radieuse est assez rose, et c'est une des pièces où je me sens le mieux! Pourtant on s'entend que je suis une femme ambitieuse ayant des idées de grandeur,  capable de faire de la gestion,  qui a une carrière à son compte en communication,  etc. Pourtant mon enfance a été truffée de Barbie,  de princesse et de jouets rose! Il faut dire que mon modèle est une mère travailleur autonome en immobilier,  ex-conseillère dans une banque... Pourtant le rose, il y en avait partout chez moi...

Puis savez-vous quoi? Mini Radieuse a commencé à faire ses nuits la journée que je l'ai transféré dans sa chambre à elle (la chambre rose)! Oui Mini Radieuse a été exposé au rose depuis ses premiers mois de vie, mais elle aime quand même les pirates,  son mini ballon de soccer (noir & blanc), sa moto v-tech,  sa table de musique Baby Einstein et sa tortue v-tech! Oh... La pomme de V-tech, les Crayola et les megablok... Ce sont tous des jouets unisexe! Pourtant lorsque je lui demande de choisir entre une poupée et une peluche, elle préfère les poupées et les princesses!  Et pour ses jouets, je les laisse traîner un peu et souvent elle s'accompagne de ses poupées pour choisir un autre jouet!  À 3 mois,  on lui a acheté ses deux premières princesses. Ma mère et moi magasinions ensemble chez Walmart,  lorsqu'on a vu Belle et La Belle Au Bois Dormant en poupée de chiffons pour les Bébés,  on lui a montré et un sourire s'est dessiné sur ses lèvres! Après ça, elle n'a jamais lâché la Belle Au Bois Dormant,  j'ai même dû récemment donner un bain à notre amie poupée!

Mini Radieuse joue à la balle,  au ballon, avec des chaudron et des livres... Mais si vous lui donner le choix,  elle préfère catiné, faire des câlins à ses poupées,  essayer de les faire manger et les promener dans la poussette trotteuse Fischer Price.

Puis je ne crois pas que les Princesses de Disney sont axés sur la beauté. Peut-être les anciennes princesses comme Cendrillon,  Blanche-Neige,  La Belle au bois dormant et encore elles ont quand même quelques qualité en dehors d'être belle.

Et puis il y a les princesses des années 80, 90, 2000 et 2010...

Ariel (La petite sirène)  est téméraire,  aventureuse et défi l'autorité!

Belle (La belle et la bête)  s'intéresse à la lecture plutôt qu'à Gaston et voit la réel beauté des gens!

Jasmine (Aladdin)  une autre aventureuse et téméraire

Pochaontas est curieuse et aventureuse. Elle fait même règner la paix entre les amérindiens et les blancs! 

Mulan... Combattante et aventureuse!

Tiana (La princesse et la grenouille) travail pour s'ouvrir un jour son restaurant et elle n'attend pas le Prince Charmant!

Raiponce aventureuse,  défi l'autorité, se bat avec un poêlon...

Mérida (Brave) sait se servir d'un arc à flèches,  refuse qu'on lui impose un fiancé... Très aventureuse!

Frozen (Elsa et Anna) montre que l'amour d'une soeur est puissant et que le prince charmant n'existe pas toujours!

Toujours chez Disney,  il y a princesse Sofia, une princesse qui le devient du jour au lendemain et qui nous apprend des valeurs à chaque épisode! 

Oui le marché de la princesse Disney est immense,  mais on oublie les autres produits Disney comme Docteur La Peluche,  une fillette débrouillarde qui répare des jouets et qui rêve d'être médecin comme sa mère!

Et ces temps-ci, Mini Radieuse adore Monster University (le prequel de Monster Inc.) et imite à la perfection le rugissement d'un monstre! On lui demande,  il fait quoi le monstre,  et elle nous lâche un rugissement avec les mains dans les airs!

Pour ma part,  je ne crois pas que les Princesses rendent nunuches nos filles! C'est aux parents de varier les jouets et d'élargir leur bacs à jouets!

11 mois et demi aujourd'hui ,  ma fille s'amuse avec des jouets variés, fait du dessin et pas uniquement rose et pourtant,  les trucs roses et ses princesses c'est ce qu'elle préfère!  Je ne lui ai jamais imposé, elle les a choisi elle-même!

Je pense également qu'en ayant un métier peu traditionnel,  je lui apprends que la débrouillardise et que les compétences autre qu'être jolie (même si j'adore les cosmétiques)  va lui permettre de faire des choix équilibrés et lui apporter une vision autre des métiers et qui sait peut-être elle aussi créer sa propre entreprise et apprendre de façon autodidacte un métier!

Je n'impose pas des princesses... mini Radieuse les choisit!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Josianne Brousseau 10507 partages Voir son profil
Voir son blog