Magazine Poésie

Puisqu'il faut

Par Vertuchou

Puisqu’il faut arracher la profonde racine

Qu’amour en vous voyant me planta dans le cœur,

Et que tant de désirs avec tant de langueur

Ont si soigneusement nourrie dans ma poitrine

Puisqu’il faut que le temps, qui vit son origine,

Triomphe de sa fin, et s’en nomme vainqueur,

Faisons un beau dessein, et, sans vivre en langueur

Ôtons-en tout d’un coup et la fleur et l’épine

Chassons tous ces désirs, éteignons tous ces feux,

Rompons tous ces liens, serrés de tant de nœuds,

Et prenons de nous-même un congé volontaire.

Nous le vaincrons ainsi, cet Amour indompté,

Et ferons sagement de notre volonté

Ce que le temps enfin nous forcerait de faire.

Honoré d’Urfé


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine