Magazine Poésie

Pierre Schroven – Poème

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Pierre SchrovenTandis que ma vie ne cesse d’emprunter des itinéraires saltimbanques
Je ne sais rien de moi
Excepté cette fièvre qui bourdonne dans ma tête
Et monte en moi comme une prière
Célébrant les saisons d’une pensée au regard fou


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 11329 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines