Magazine Sortir

Trogir, la petite cité médiévale et notre ville préférée (voyage en Croatie #6)

Publié le 25 juin 2014 par Carnetauxpetiteschoses @O_petiteschoses

Après avoir découvert Zadar, nous sommes parties vers le sud, en direction de la petite cité de Trogir. Au début un peu sceptiques de rester là trois nuits, plutôt qu’à Sibenik, un peu plus au nord et plus proche des sites que nous voulions faire.

P6204980_trogir15_gagaone
P6204980_trogir66_gagaone
P6204980_trogir41_gagaone

Nous avons commencé par un trajet en bus, où il faut être plutôt attentif aux arrêts, pour ne pas manquer sa station.

P6204980_trogir1_gagaone
P6204980_trogir2_gagaone

Nous avons découvert l’ancienne ville, insulaire, aux rues étroites et pavées qu’on a entrevues, jusqu’à arriver à notre hôtel. Notre chambre « de hobbit » se trouve au dernier étage. Elle est sous les combles et juste à ma taille. Par la fenêtre on a une magnifique vue sur la ville et la cathédrale Saint-Laurent auréolée d’hirondelles survoltées. C’est beau.

P6204980_trogir3_gagaone
P6204980_trogir60_gagaone
P6204980_trogir59_gagaone

On part ainsi découvrir la ville, en déambulant dans les ruelles, les plaques de rues ne sont pas présentes partout, pourtant très vite on arrive à se retrouver sans faute dans le dédale. J’adore.

P6204980_trogir4_gagaone
P6204980_trogir5_gagaone
P6204980_trogir6_gagaone
P6204980_trogir7_gagaone
P6204980_trogir8_gagaone
P6204980_trogir22_gagaone

Toute la ville est classée au Patrimoine national de l’UNESCO. Et les images le montrent, c’est presque 2 500 ans d’histoire que nous avons sous les yeux. Les événements historiques n’ont pas défiguré la petite cité, qui a été port de commerce, et îlot catholique face aux autres religions comme l’islam ou l’orthodoxie.

P6204980_trogir55_gagaone
P6204980_trogir78_gagaone
P6204980_trogir76_gagaone

Elle se situe entre le continent et l’île de Čiovo, ancienne colonie de lépreux, aux maisons modernes et cossues, qui tranchent avec la vieille ville.

P6204980_trogir55_gagaone
P6204980_trogir54_gagaone
P6204980_trogir79_gagaone

On y lit des influences diverses, de son plan urbain qui date de l’époque hellénistique, aux différents monuments, grecs, ou romains. Les courants de la Renaissance et du Baroque se dessinent aussi très clairement.

Trogir est considérée comme la ville romano-gothique la plus intacte de tout l’Adriatique.

P6204980_trogir14_gagaone
P6204980_trogir11_gagaone
P6204980_trogir12_gagaone
P6204980_trogir13_gagaone

Pavés lissés, architecture romane, la ville est constamment animée, et c’est aussi une des raisons qui met immédiatement à l’aise. Si Trogir vit du tourisme, elle n’est pas saturée de bus (comme ailleurs), et la vie nocturne y est agréable

P6204980_trogir17_gagaone
P6204980_trogir16_gagaone
P6204980_trogir18_gagaone
P6204980_trogir21_gagaone
P6204980_trogir19_gagaone

Un des monuments phare de la ville, est la cathédrale Saint-Laurent, considérée comme des plus belles du pays, qui a été construite au XIIIème siècle.

P6204980_trogir23_gagaone
P6204980_trogir25_gagaone

Son portail, sculpté par Radovan, est considéré comme un chef-d’œuvre de l’art roman.

P6204980_trogir46_gagaone

La visite permet une belle découverte de l’art dalmate. Elle donne l’occasion de montrer dans le campanile, pour un joli point de vue sur la ville.

P6204980_trogir29_gagaone
P6204980_trogir30_gagaone
P6204980_trogir31_gagaone
P6204980_trogir32_gagaone

A mi-chemin, nous entendons des chants qui viennent d’en bas, sur la place. Il s’agit de chanteur de Kapla, ce chant polyphonique dalmate, que nous aurons également l’occasion d’entendre à Split.

P6204980_trogir33_gagaone

La montée est raide mais le point de vue, surtout en fin de journée, comme nous l’avons fait, en vaut le détour.

P6204980_trogir34_gagaone
P6204980_trogir35_gagaone
P6204980_trogir37_gagaone

Quelle autre vision plus sereine que celle-ci…

P6204980_trogir38_gagaone

La découverte de la ville par son lacis de toits orangés nous ravit.

P6204980_trogir39_gagaone
P6204980_trogir40_gagaone
P6204980_trogir42_gagaone

Et nous redescendons…

P6204980_trogir43_gagaone
P6204980_trogir44_gagaone
P6204980_trogir47_gagaone
P6204980_trogir48_gagaone

Les chanteurs sont partis, nous les suivons jusqu’à la sortie de la ville. Et nous partons vers le marché, typique, qui nous dépannera le lendemain quand on partira à 6h du matin.

P6204980_trogir56_gagaone
P6204980_trogir50_gagaone
P6204980_trogir51_gagaone
P6204980_trogir52_gagaone
P6204980_trogir53_gagaone

Nous y achetons quelques victuailles pour tout de suite, et des souvenirs à ramener.

Trogir, qui devait être seulement une étape, s’est avérée être une ville très très douce à vivre, où nous étions contentes de rentrer en fin de journée et où nous sommes ensuite retournées alors que nos valises étaient à Split.

P6204980_trogir57_gagaone

Il faut dire que les bus desservent Split régulièrement, et Sibenik, plus au Nord, très bien aussi (mais le trajet est plus long).

P6204980_trogir70_gagaone
P6204980_trogir68_gagaone
P6204980_trogir72_gagaone
P6204980_trogir75_gagaone
P6204980_trogir69_gagaone

Une formidable impression de sérénité s’en dégage (en tout cas en cette période de l’année). La ville est à taille humaine, et les touristes qu’on y croisent ne sont pas pénibles. On y a étudié le mécanisme des cordes à linge à poulies, et j’ai contribué au charme de la ville, à ma manière avec mon linge qui séchait à la fenêtre.

P6204980_trogir73_gagaone
P6204980_trogir67_gagaone

C’est le seul endroit que nous avons quitté la boule au ventre.
C’est aussi l’endroit où nous avons fait la rencontre de « Nin », la petite chatte que nous avons surnommée ainsi en référence au village d’origine de Grégoire de Nin (dont la statue est à l’entrée de la vieille ville de Split). Nos différents moments de jeux avec elle sont ici :

P6204980_trogir9_gagaone
P6204980_trogir10_gagaone
P6204980_trogir20_gagaone
P6204980_trogir58_gagaone
P6204980_trogir61_gagaone
P6204980_trogir63_gagaone
P6204980_trogir64_gagaone
P6204980_trogir65_gagaone
P6204980_trogir71_gagaone
P6204980_trogir77_gagaone

Si vous la croisez, faites-lui une caresse pour nous !

Articles en rapport:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Carnetauxpetiteschoses 1154 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine