Magazine Bd

Nicholas Grisefoth : la bande dessinée finlandaise à l'honneur chez Mosquito

Par Hectorvadair @hectorvadair
Nicholas Grisefoth : la bande dessinée finlandaise à l'honneur chez MosquitoNicholas Grisefoth
la vengeance du Marchand (T2/2)

Lukkarinen et Ruusuvuori
Mosquito
Mars 2012
Pas une nouveauté aujourd'hui, puisque cet album date de 2009 en édition originale et a déjà deux ans pour cette traduction. Mais cet album fait partie du superbe catalogue des éditions Mosquito, que tout vrai amateur de bande dessinée se doit de connaître et défendre.

Nicholas Grisefoth : la bande dessinée finlandaise à l'honneur chez Mosquito

Edition originale tirée de
http://www.koivunalho.org


An de grâce 1299, golfe de Finlande : Nicholas Grisefoth, marchand du village de Kirkesund, accompagné du barde Detmar, son garde du corps, effectue une dangereuse mission pour le chanoine Elavus. Il doit récupérer une bague précieuse, afin que celle-ci puisse compléter la chasse des restes de saint Henrik, relique d'une valeur inestimable aux yeux des croyants. Enrichissant de fait ses gardiens.
Mais il est aussi lié en double jeu aux moines franciscains Cuno et Winandus, qui lui ont fait un marché alléchant. Il doit en effet tenter de remplacer les reliques par de fausses, afin de déjouer les plans du chanoine.
Mais au milieu de ces enjeux trop puissants pour lui, Nicholas n'est qu'un pion. Comment va t'il s'en dépêtrer ?
Suite et fin de l'épisode commencé avec "Les ossements de Saint Henrik", "La vengeance du marchand" clôt une aventure pleine de suspens et de rebondissements. On s'y promène entre villages isolés dans des déserts enneigés au mileu des loups, et villes fortifiées, grouillantes d'intrigues.

Nicholas Grisefoth : la bande dessinée finlandaise à l'honneur chez Mosquito

Un beau travail d'édition.
©Mosquito et les auteurs. p.19


Le style graphique très particulier de Hannu Lukkarinen, avec un noir et blanc de toute beauté rappellera à la fois  le serbe Zezelj, l'argentin Jorge Zaffino, ou par moments l'espagnol Victor de la fuente.
Quant à la narration de Juha Ruusuvuori, elle évoque aussi bien Corto Maltese pour ses intrigues pernicieuses, Toppi et son "Collectionneur", ou parfois Hellboy dans ses aspects les plus magiques. (D'ailleurs, Nicholas ne porte t-il pas un pied en forme de bouc ?)
Que de superbes références donc, pour un diptyque "haut en couleur", même si c'est c'est le noir et blanc qui domine, normal pour le pays du froid me direz-vous. Il est en tous cas très intéressant de pouvoir découvrir des œuvres de cette qualité, sortant des sentiers battus.
Nicholas Grisefoth : la bande dessinée finlandaise à l'honneur chez Mosquito

Les amateurs de J-George R. Martin y trouveront aussi matière à plaisir, dans cette fin de moyen-âge se déroulant aux confins du nord, avec toutes les légendes et aspects barbares que cela implique.
A découvrir absolument.
Un troisième volume "La nef de pierre", a paru en Septembre 2013.
Et Mosquito nous annonce pour bientôt un autre album de Lukkarinen : "Ronkoteus", en collaboration avec l'écrivain Arto Paasilinna.
---
A lire : un article sympa  sur le dyptique : sur http://www.mortelmanagement.com
La page de la série sur le site des éditions Mosquito
162

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hectorvadair 1377 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines