Magazine Humeur

Adolescents : Ma fille me parle mal (2)

Publié le 26 juin 2014 par Moralotop @moralotop

Adolescents : Ma fille  me parle mal !

Anne Stepourenko remet le couvert et nous livre une savoureuse suite des aventures de Julia et de ses parents :

Marc et Sophie, vous êtes encore en première ligne.

 

Article invité Moralotop

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc Hudry

Le virus « adolescence » s’incruste !
Julia ne se calme pas, l
‘insolence bat son plein !

Marc et Sophie ont dépassé le stade de la surprise. Malgré quelques bons principes appliqués en douceur, le remède est pire que le mal ! Il semble que Julia détecte toutes les ruses de ses parents et qu’elle s’en amuse in petto.

Elle commence à prendre plaisir à exercer son pouvoir sur ses pauvres parents démunis, qui s’ingénient à lui faire passer des messages dont elle se moque sans gêne.

  • Ne cherchez pas à convaincre.

Comme Marc et Sophie, vous avez remarqué que vos paroles ne portent pas l’effet escompté. Sans doute parce que vous n’êtes sur le même niveau de compréhension.

Que veut exactement votre ado ?

Laissez de côté votre demande et penchez-vous un peu sur la sienne. La plupart du temps, pour faire simple, un adolescent qui se rebelle, qui répond et qui provoque recherche (sans vous le dire clairement) de l’attention, de la tendresse, de la compréhension ou un bon redressement ferme et définitif !

Dites ce que vous avez à dire une fois sans argumenter. Soyez en revanche présents et rassurants. Sophie et Marc ne devraient pas attendre que Julia les apprécie, mais quoi qu’elle fasse, ils devraient l’assurer de leur amour pour elle.

  • Détachez-vous !

Entrainez-vous volontairement à vous détacher de votre adolescent. Descendez-le dans l’échelle de vos priorités.

Sortez, pratiquez un sport ou une activité personnelle. Un exemple ? Mon petit-fils vit dans 2 maisons en alternance. Chez sa mère, il ne fait rien, ronchonne, traîne les pieds et ma fille est aux petits oignons pour le séduite, l’amadouer, le convaincre de l’aider…

Chez son père, il débarrasse la table, range sa chambre etc… parce que son père ne fait pas grand cas des détails. Si le linge n’est pas déposé comme il se doit dans le panier à linge, pas de problème, il remettra ses chaussettes sales ! (Ah, nous avons encore des leçons à apprendre !). Du coup, la responsabilité de ses tâches s’est imposée à mon petit-fils tout naturellement.

  • Profitez de votre pouvoir.

Vous aussi vous avez du pouvoir.

Vous pouvez décider d’arrêter de faire les courses. Vous pouvez en avoir marre subitement d’accompagner votre ado à son cours en voiture. Vous pouvez dire non sans explication. Vous pouvez acheter ou ne pas acheter ! Eh oui, c’est ainsi ! Les clés de la voiture sont à vous. La carte bleue est à vous. Attention, il ne s’agit pas de se comporter en despote, mais de bien faire comprendre à votre ado que vous consentez au partage et au don parce que vous l’avez décidé. Ce n’est pas une obligation accomplie sous la menace. Ce que vous faites volontiers, votre ado apprendra aussi à le faire volontiers.

Conseils et idées : Quelques propositions centrées sur vous :

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc HUDRY

1) Je cultive mon jardin secret.  

Les ressources se multiplient et se développent lorsque nous sommes joyeux et sans contraintes. Organisez votre temps pour prévoir des plages de temps pour vous seul.

Personne ne devrait pouvoir vous déranger pendant ce moment pour vous. Annoncez clairement que vous ne serez pas opérationnel pendant un durée x. Ce n’est pas le temps passé auprès de votre ado qui compte, mais la qualité de vos relations.

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc HUDRY

2) Je travaille ma voix.

Pas la peine de forcer votre timbre ni de chanter comme un ténor ! L’idée, c’est d’accorder votre voix à votre mental. Soyez persuadés de votre bon sens et répétez-vous votre propre message plusieurs fois, puis parlez. Ce qui est clair dans votre tête sortira clair de votre bouche. Comme les danseurs étoiles, visualisez-vous en train de réussir… des entrechats émotionnels ! Entrainez-vous tous les jours dans chaque activité de votre journée : en allant acheter le pain, en faisant la cuisine, en rangeant le garage… Ralentissez votre rythme de manière à pouvoir bien articuler.

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc HUDRY

3) Prévenez que ça va changer.

Comme vous ne pouvez pas tout modifier et surtout pas le comportement des autres quand cela vous arrange, considérez que c’est vous qui allez initier le changement. Entraînez-vous à limiter le nombre de mots que vous prononcez en utilisant le non-verbal ! Au besoin, préparez-vous au contact comme pour un entretien d’embauche. Et toujours avec la plus grande bienveillance.

Un problème ? Des solutions sur Moralotop par Jean-Luc HUDRY

4) Soyez très sérieux !

L’humour ne vous a pas satisfaits ? Ne riez pas alors. Prenez un ton grave pour annoncer que c’est terminé, que dorénavant, les choses vont prendre une autre tournure. L’effet de surprise va peut-être fonctionner. Associez à cette décision une ou deux grandes idées sur l’éducation, les sorties, la politesse ou ce que vous voudrez et tenez-vous-y !

Même pendant l’adolescence, les bons principes ont toujours la cote.   

Et maintenant

Si vous n’avez pas assez d’énergie pour mettre en place un vrai face-à-face, préparez-vous !

Rappelez-vous aussi que votre adolescent est un petit poussin sans trop d’expérience, même s’il clame haut et fort qu’il va révolutionner le monde !

Oui, vous êtes les seuls capables d’agir avec votre ado si vous acceptez de vous en donner les moyens.
Votre ado n’attend que vous !

J’aimerais donc vous poser quelques questions :

- Jusqu’où votre ado est-il capable d’aller ? Et vous ?

- Quand allez-vous marquer le « stop » ?

- Avez-vous confiance en vous ?

 Merci de partager cet article sur vos réseaux  préférés (ci-dessous)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Les Dépressifs…

    Dépressifs…

    {{Je partageais mon Lexomil, Avec une amie rencontrée, Dans un petit restaurant-grill, Tout près du centre d’aliénés. Nous échangions nos ordonnances, Parlions... Lire la suite

    Par  Legraoully
    HUMEUR
  • Lorsque la pluie nettoie

    Lorsque pluie nettoie

    Minuit, je me réveille. Un premier cycle de sommeil est fait. Je me lève, vais au petit coin, me recouche, me rendors somnolente quand, à la fois mi-rêve... Lire la suite

    Par  Do22
    BIEN-ÊTRE, CÔTÉ FEMMES, PSYCHO
  • Le blessure de l’enfant

    blessure l’enfant

    En Afrique de l’Ouest, on dit que si l’on est dur avec un enfant, on fait partir l’âme de son corps, parfois à quelques mètres, parfois à plusieurs jours de... Lire la suite

    Par  Do22
    BIEN-ÊTRE, CÔTÉ FEMMES, PSYCHO
  • Après la pluie … Le beau temps: Le félin

    Après pluie beau temps: félin

    Après la pluie… Le beau tempsLe félinRecueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente... Lire la suite

    Par  Raymondviger
    HUMEUR, MÉDIAS, SOCIÉTÉ
  • Le monde entier (moins un…) satisfait de l’accord avec l’Iran

    Le monde entier (moins un...) satisfait de l'accord avec l'Iran Voilà donc qu'apparait enfin une bonne nouvelle qui enjolive notre quotidien politique plutôt... Lire la suite

    Par  Gédécé
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Rob & Rob

    Je partage de nombreux moments avec mon néo-16 ans (depuis trois jours) l'aîné de nos enfants. Ma blonde se plait à dire que nous avons le même âge. Lire la suite

    Par  Hunterjones
    CULTURE, HUMEUR, MUSIQUE
  • L’extrême pointe des affinités, presque l’adieu

    L’extrême pointe affinités, presque l’adieu

    Librement inspiré de : Vivien Roubaud, Galerie In Situ – Gri-Gri, Pascale Marthine Tayou, galerie VnH – Eric Sadin, La vie algorithmique, Editions L’Echappée,... Lire la suite

    Par  Comment7
    CULTURE, ENVIRONNEMENT, HUMEUR, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Moralotop 2442 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines