Magazine Insolite

Dans euthanasie, il y a "nazi"

Publié le 26 juin 2014 par Didier Vincent

A 3' dans cette vidéo

"D'abord n'employons plus jamais le mot 'euthanasie'. Déjà, il y a le mot 'nazi' dedans, ce qui n'est pas très gentil." Bernard Kouchner

Et nasillard, vinaigre, député, nycthémère, pédoncule ? hein ?

Soral fait une crise cardiaque en réalisant le sens caché de conspirasioniste

Dans euthanasie, "nazi"

Du coup je me demande si parler d'Holocauste qui contient "low-cost" n'est pas injurieux pour la qualité du travail des nazis. #Kouchner

— Nain Portekoi (@Nain_Portekoi) 26 Juin 2014

Kouchner, choqué que le sélectionneur s'appelle Deschamps, aurait préféré qu'il s'appelle Desterrains. #cdm2014

— Dr Trollamoure (@trollator) 26 Juin 2014

Kouchner veut bannir le mot "euthanasie" car il y a "nazi » dedans. @le_gorafi se dit « dégouté et sur le point de tout arrêter »

— GUILLAUME ≠ NATAS (@Natas) 26 Juin 2014

Bjr Bernard Kouchner, je propose qu'on n'utilise plus le nom "Kouchner" car il y a "couche" dedans et c'est pas sympa pour les incontinents

— Claude Pèze (@claudepeze) 26 Juin 2014

Dans euthanasie il y a "nazi" et dans Kouchner il y a un humoriste qui dort.

— Jean-Moundir (@supermegadrivin) 26 Juin 2014

Bernard Kouchner Un tiers mondiste, un quart mondain

— Anna Conda (@an_conda) 26 Juin 2014
Cher Bernard Kouchner, voici 200 mots qu'il faudrait bannir de notre vocabulaire

Cher Bernard Kouchner, voici 200 mots qu'il faudrait bannir de notre vocabulaire

Il n'y a pas que dans "euthanasie" qu'il y a "nazi". Ce jeudi 26 juin sur France Inter, l'ancien ministre de la Santé Bernard Kouchner, en plein débat sur la fin de vie, la loi Léonetti, les cas...

http://www.slate.fr/story/89073/euthanasie-nazi-mots-bannir


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10092 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine