Magazine Côté Femmes

Samarcande

Publié le 26 juin 2014 par My Name Is Laetitia
Samarcande
La suite de mon voyage en Ouzbékistan se passe à Samarcande. Je sais, je ne suis pas d'une vitesse fulgurante pour vous raconter tout ça, mais fouiller dans 1 500 photos et faire le résumer de deux semaines, ça prend beaucoup de temps. Et puis j'essaie d'alterner avec des photos de looks.
Reprenons donc là où nous en étions. Samarcande a longtemps été la capitale de l'Ouzbékistan. Le style de cette ville est assez particulier, elle alterne entre l'ancienne ville soviétique (avec les grands blocs de  bâtiments, les grandes artères), et parallèlement elle abrite de magnifiques monuments. Dans la première partie de l'article, les photos montrent le mausolée du guerrier et conquérant Tamerlan. Les intérieurs sont somptueux, peints avec de l'or. 
The next step of my trip to Uzbekistan was in Samarkand. I know, I am not especially quick as far as telling you all this is concerned, but searching through 1 500 pictures and summing up two weeks take quite a lot of time. Besides I try to alternate with outfit posts.
Let's carry on where we stopped. Samarkand had been for a long time the capital of Uzbekistan. The city has got a special style, between the former sovietic city (with huge blocks of buildings and big streets), and at the same time it houses the most beautiful monuments. In the first part of the post, you can see the mausoleum of the warrior and conqueror Tamerlan. The interiors are gorgeous, and painted with gold.
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Samarcande
La ville de Samarcande est particulièrement connue pour sa fameuse place du Registan, sur laquelle se font face trois merdersas (écoles coraniques). 
Samarkand is particularly famous for the Registan place, where three medersas (Koranic schools) face each other.
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Le monument qui m'a le plus marqué je pense, c'est le regroupement des mausolées des femmes de l'entourage de Tamerlan. De l'extérieur, c'est assez "sobre" (dans la mesure où les bâtiments ouzbeks peuvent l'être). Mais après avoir monté les escaliers, j'ai eu un vrai choc : il y a une prolifération de couleurs bleues, de mosaïques, et de bâtiments, qu'on ne soupçonne même pas. La première chose à laquelle ça m'a fait penser c'est à une oasis. Les bâtiments sont tellement rapprochés les uns des autres que je n'ai eu aucun recul pour faire les photos, vous vous en apercevrez facilement. C'était très impressionnant.
The monument that stroke me the most I guess is the grouping of the women in Tamerlan's life's mausoleums. From the outside, it's quite "sober" (as Uzbek buildings can be). After climbing the stairs, I had a real shock : there was a proliferation of colours, mosaïcs, and buildings, that you can't even imagine. The first thing it made me think of was an oasis. The buildings are so close to each other that I wasn't far enough to take pictures, you'll see this easily. It was truly impressive.
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Samarcande
Samarcande

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


My Name Is Laetitia 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte