Magazine Science

Curiosity fête sa première année martienne !

Publié le 26 juin 2014 par Pyxmalion @pyxmalion

Le rover Curiosity boucle sa première année sur Mars (687 jours terrestres). Déjà beaucoup de découvertes et l’aventure continue en direction du Mont Sharp.

Le 24 juin 2014, le célèbre Curiosity soufflait sa première bougie martienne ! En effet, les jours sur la planète rouge, appelés Sol (comme Soleil), durent 24 h 39 et une révolution complète autour du Soleil (distant de 220 millions de km en moyenne) représente quelque 687 jours terrestres ou 669 jours martiens ! Prochain anniversaire à fêter : le 6 août. Mais cette fois, on compte en année terrestre. Cela fera donc deux ans exactement que le rover a débarqué dans le grand cratère Gale (155 km de diamètre). Au Sol 669, quelque 7,9 km étaient d’ores et déjà parcourus ainsi que l’indiquait son odomètre. Un chemin parfois périlleux jalonné plusieurs découvertes majeures.

curiosity autoportrait animé

Curiosity sur le site de son 3e forage depuis son arrivée

Chargée de mener l’enquête sur l’habitabilité passée de la planète, Mars Science Laboratory (MSL) a d’ores et déjà confirmé que les territoires qu’il explorait furent, jadis, emplis d’une eau douce voire même « potable ». Ce fut un milieu propice à la vie comme l’ont démontré l’analyse des deux premières roches forées sur le site de Yellowknife Bay, considéré comme les berges d’un ancien lac. Donc habitable, oui mais habitée, ne serait-ce que par les formes de vie les plus simples, nul n’est encore en mesure de le savoir.

Plus récemment, après une route périlleuse pour ses roues qui a donné des sueurs froides aux équipes d’ingénieurs et de scientifiques de la mission, Curiosity a séjourné au lieu-dit Kimberley et entreprit son troisième forage dans une roche baptisée Windjana (en référence aux plus anciennes roches trouvées sur Terre). Toujours à l’étude, l’échantillon recueilli intéresse beaucoup les chercheurs qui sont intrigués par sa nature depuis qu’ils ont consulté les relevés émis par la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO). La cible de l’enquête affiche, en effet, un taux plus élevé de magnétite. Responsable de l’instrument CheMin (Chimie et Minéralogie), David Blake du centre de recherche Ames de la NASA explique que la « question-clé est de déterminer si cette magnétite est d’origine basaltique ou le résultat de processus plus tardifs comme cela peut se produire avec des sédiments basaltiques imbibés d’eau ». Le chercheur ajoute que « la réponse est importante pour notre compréhension de l’habitabilité de Mars et la nature de son environnement au cours de cette première période de son histoire ». Pour l’instant, les premiers résultats de l’échantillon indiquent une plus grande variété de minéraux argileux et une présence importante d’orthose, minéral (feldspath potassique) abondant dans la croûte terrestre et peu observé sur Mars. Cela suggère de multiples transformations et étapes de fusion.

« Windjana est dans une région où l’eau coulait. Nous voyons les signes d’une histoire complexe d’interactions entre l’eau et les roches » commente Joe Grotzinger, chef de la mission Curiosity. Mais, prévient-il, réservé, « il est trop tôt pour conclure et nous attendons davantage de résultats pour relier ce que nous avons appris à Yellowknife Bay avec ce que nous allons apprendre au Mont Sharp ».

Le Mont Sharp justement, point culminant (5.500 m. d’altitude) au centre du cratère Gale, est l’ultime étape de MSL. Désormais, le rover « fonce » vers les flancs nord de la montagne où s’empilent les couches sédimentaires. Avalant les mètres avec prudence, ce sont pas moins de 1,5 km qui furent parcourus en… 23 jours ! Au jour d’aujourd’hui, il ne lui reste plus que 3,9 km avant de pénétrer ce sanctuaire géologique. Nul doute que l’itinéraire sera plusieurs fois corrigé afin d’éviter plusieurs écueils qui peuvent l’attendre.

Arpentant en solitaire les paysages désertiques de Mars, le puissant rover Curiosity poursuit son chemin pour prendre de plus en plus de hauteur !

parcours de curiosity

Tracé du chemin parcouru par Curiosity depuis son arrivée le 6 août 2012 superposé à la photo de la région prise par l’orbiteur MRO. Il reste un peu moins de 4 km à parcourir avant que le rover atteigne Murray Buttes à la base du Mont Sharp

  • « Curiosity, une année martienne » à réécouter (podcast la Tête Au Carré, France Inter).
  • A ne pas manquer, en direct : conférence sur Curiosity qui se déroule à la Cité de l’Espace, le 27 juin à 18h.
  • Téléchargez l’autoportrait de Curiosity à Windjana en très haute résolution ici (6,7 Mb).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pyxmalion 20033 partages Voir son profil
Voir son blog